Newlook #6517 ou Willow Tank?

Débardeur en « fine toile de lin » Stragier (Galet), patron Simplicity / Newlook #6517 (Vue C) en Taille 12

Il y a quelques années, je ne connaissais et ne cousais que du Burda, du McCall, Simplicity etc. Vous savez ces catalogues un chouilla ringards que l’on pouvait trouver sur une table au fond de chez son marchand de tissu. Ce n’est qu’en commençant le blog et en ouvrant un compte Instagram que j’ai découvert l’exceptionnel choix de nouveaux patrons indépendants offert aux adeptes de la couture. La couture était vraiment devenue tendance. Maintenant on ne coud plus le patron du pantalon 2968534 de chez Burda, on coud « Gilbert ». On ne coud plus le patron de la chemise 983514754 de chez McCall, on coud « Mélilot ».

Et c’est vrai que celles qui suivent le blog depuis un moment verront que j’ai commencé avec du Burda, mais que petit à petit je me suis laissée séduire par toutes ces petites marques indépendantes. En commençant, 10 ans après tout le monde par la blouse Marthe qu’on ne présente plus 🙂 Déjà, parce que c’est toujours plus sympa d’encourager un petit designer indépendant plutôt qu’une énorme boite qui n’a plus rien à prouver, mais aussi parce que Burda et ses 2 tailles en trop à chaque fois, ça commençait à bien faire. Et je trouve ça plus simple de choisir un modèle parmi 10 jolies propositions développées avec amour que de devoir parcourir 120 pages de choix de robe.

Mais parfois je me demande quand même si on n’est pas un peu tombées dans un extrême, dans le coudre du designer indépendant à tout prix. Au sens propre du terme. Parce que chez les indépendants, on compte dans les 15euros pour un patron papier contre 5-8euros chez les grosses marques (et encore moins si on coud les modèles du Burda). Celles qui connaissent Grainline Studio penseront peut-être que j’ai cousu leur Willow Tank, qui ressemble énormément. Le Willow tank on le trouve absolument partout sur Instagram, les couturistas en sont archi-fan et toute la blogosphère ne parle que de lui (Enfin maintenant c’est Hadley qui a pris sa place 😉 ).

(D’ailleurs le bas du haut a été un peu changé pour être arrondi, comme sur le Hadley :p )

Mais pour être honnête, hormis le prix je ne vois pas trop la différence avec ce patron Newlook #6517 (qui vient en plus avec un patron de pantalon casual bien sympa).

Alors est-ce qu’on va parfois trop loin dans l’obsession de « coudre indépendant »? Personnellement, sans aller forcément dans du DP Studio, j’attends d’un designer indépendant un petit « twist », un petit détail qui fera toute la différence. Évidemment c’est un choix très personnel, et je peux très bien me tromper. C’est vrai que j’ai galéré avec les pinces du Newlook que je trouvais trop marquées et pointues. J’ai du les bouger et les retravailler 2 fois, et peut-être que ce genre de problème ne serait pas arrivé avec Willow. Alors pour celles qui l’ont cousu, est-ce que ce patron est vraiment genre ZE patron de top basique? Genre ZE coupe impeccablissime? Votre avis m’intéresse vraiment!

Et je veux bien aussi vos conseils pour ne pas avoir de « pointes » au niveau des pinces. J’avais déjà eu ce problème avec la robe Do Brazil de Vanessa Pouzet (aussi en lin, je trouve le lin moins indulgent que le coton) et la mini Marthe au niveau des épaules. Pour la mini Marthe, j’avais résolu le problème en arrondissant la pince, mais là ce n’est pas possible. Je fais pourtant bien un nœud au bout et non pas un point retour.

Merci beaucoup par avance, et n’hésitez pas à partager vos impressions juste en dessous 😉

Pour ce qui est du tissu, il s’agit de mon tissu chouchou de chez Stragier, leur « fine toile de lin » qui vient en tout plein de coloris plus beaux les uns que les autres. J’avais déjà utilisé ce tissu pour 2 autres réalisations:

Et je suis en train de finir une robe chemise qui utilise aussi ce tissu ❤ Je trouve que le lin c’est vraiment le tissu pour les pays chauds, humides et collants ^^ Petit zoom sur la superbe texture du tissu, j’en profite pour vous montrer mes finitions intérieures dont je suis de plus en plus fière, j’arrive maintenant à être à peu près régulière dedans et dehors pour la pose de biais 😉

A très bientôt et très belle semaine!! ❤ ❤

xx

Publicités

22 commentaires sur « Newlook #6517 ou Willow Tank? »

  • C’est tellement plus facile de suivre la mode que d’aller chercher dans les « vieilleries » de Burda, Simplicity, New Look, Vogue, etc. mais ça vaut effectivement la peine. Pour moi, les patrons indépendantsse doivent d’avoir un petit truc en plus que les grands groupes. Dans certains cas, ce sont les explications plus détaillées, donc plus accessibles quand je commençais à coudre que le magasine Burda. Ensuite, il y a le support comme les planches en papier robustes de certaines marques indépendantes, puis il y a le « petit truc en plus » sur les formes qui devraient faire la différence. Pour un top comme ça, effectivement, je n’irais jamais l’acheter à prix d’or chez un indépendant car ça ne vaut pas le prix auquel il y serait vendu… sauf chez les marques qui offrent ce genre de débardeur comme test de leur marque! By Hand London en a un avec une jolie découpe sur le devant, Colette a son fameux Sorbetto, etc.

    J'aime

    • oh je ne savais pas que BHL ou Colette proposait des patrons decouverte. C’est tres bon a savoir, merci beaucoup!! Oui je suis d’accord pour le « petit truc en plus ». Burda a aussi souvent des modeles avec le « petit truc en plus ». Mais comme tu dis c’est souvent pas evident de suivre leurs instructions. Et on a pas toujours assez de retours sur les blogs (tellement il y a de modeles!) pour savoir comment le modele taille/tombe…

      J'aime

  • J’ai cousu pas mal de vêtements du magazine Ottobre pour femmes et je suis rarement déçue. Il y a 4 planches de patrons donc ça reste lisible. Les explications sont claires pour qui a déjà un peu d’expérience.
    Le magazine coute 10€ environ. Il y a toujours quelques robes mémérisantes dans les modèles proposés mais pas que…beaucoup de modèles en tissu extensible, donc peut-être un peu rebutants sans surjeteuse.

    J'aime

  • J’aime beaucoup, c’est parfait et élégant.
    Je ne voit pas de défaut aux pinces, dans le doute on peut les arrêter un peu plus avant l’apex des seins.
    Les trucs archi-simples comme ça sont en fait, les plus difficiles car la coupe fait tout, il n’y a aucun détail pour détourner l’attention. Le résultat dépend juste de l’adaptation de ladite coupe à la personne. Et ça, c’est une affaire de chance et de morphologie ! J’ai découvert il y a 2 ans l’offre des patrons indés, le buzz autour, les prix toujours excessifs si on compare aux marques cliassiques qui offrent souvent plusieurs vêtements et plusieurs variantes par pochette. Les patronnages qui se promènent entre très soigné et foutage de gueule, les jolis emballages et les styles sans prise de risque créative. Ce qui est bon la dedans c’est le fait que les marques indés offrent des possibilités aux silhouettes non-standard, par exemple avec des bonnets C ou une ligne qui ne flatte pas que les allumettes. Certaines marques en ont même fait leur spécialité.
    Je trouve que les coupes Burda ne sont pas ringardes, mais leur choix de tissu de présentation l’est, et parfois gravement. Hélas, je n’ai aucune chance avec la morphologie Burda, il me faudrait tout redessiner du haut en bas. Les modèles qui m’attirent par leur style et leur originalité sont en général Vogue (et DP studio). Mais mon meilleur plan ce sont les patrons Lekala, sur mesure pour un prix minime. Bien sûr, il faut imaginer très fort au travers de dessins techniques peu flatteurs, et de dessins « artistiques » pour lequel le mot ringard est trop faible. Mais si on a des bases en couture, c’est de loin de meilleur rapport qualité -prix en patrons femme à interprêter.

    J'aime

    • Merci beaucoup!! Les pinces au debut etaient vraiment trop courtes, ca faisait vraiment bec, donc j’ai du les rallonger, et en effet maintenant je les trouve trop proches de l’apex des seins. J’aurais surement du completement les redessiner pour respecter des meilleures proportions profondeur/longueur comme dit Fourmi qui a aussi commente ce billet. Et oui comme vous dites, un haut tout simple et uni comme ca ne pardonne pas. Si j’avais mis un gros noeud ou choisi un tissu a fleur j’imagine que je serais moins obsedee par ces pinces lol. Et pareil que vous, Vogue & DP Studio c’est vraiment le top niveau originalite et coupes structurees, surtout DP studio qui me fait penser a de la haute couture version patron. J’ai une robe de chez eux que je suis tres pressee d’essayer!! Mais ce sera pour cet hiver 😉 Tres bonne journee et merci pour votre commentaire 🙂

      J'aime

  • T’es bravo comme toujours Sonia! tes pinces sont parfaites. Je ne vois pas des defauts. Quelques fois je fais aussi de la couture mais des choses très simples. Pas de pantalons ou des robes avec les manches!!Je ne suis pas une experte!!!J’ai appris quelque chose de ma mère.mais j’ai aussi oublié. Ta blouse me donne envie d’en faire une pareille en lin sans doute, mais ici on va vers la fin de l’été et il ne vaut pas la peine de travailler. On verra l’année prochaine. Ciao et bisous à tes coquine petites.
    Franca

    J'aime

    • Bonjour Franca, merci beaucoup! Vous devriez re-appendre, c’est fantastique la couture!^^ On peut se faire apres tout plein de petits hauts en lin qui sont parfaits pour le climat italien 😉 Et je ne manquerai pas d’embrasser les petites ❤ 😉

      J'aime

  • Bonjour,
    Le top que vous postez ressemble beaucoup à celui que je me suis déjà fait en plusieurs exemplaires tant il est bien coupé, rapide à faire et confortable : patron 110 du magazine Burda 09/1999.
    Pour qu’une pince soit jolie, le point le plus important c’est respecter l’équilibre entre profondeur et longueur, car sinon c’est là que ça fait un « bec ». De plus, il faut la coudre toujours en allant du côté le plus large à la pointe, piquer une pointe qui vient bien « mourir » quasi parallèlement à la pliure, tirer des fils que l’on noue.
    On n’est pas dans un monde de bisounours : beaucoup de modèles des patrons indé sont inspirés de patrons soi-disant ringards (!) , et notamment Burda. Il y a même eu toute une histoire de plagiat dûment vérifiée et prouvée par une blogueuse très sérieuse et experte en couture : la veste Mina de AIME comme… sortie en 11/2012 est complètement pompée sur la veste Burda 109 de 03/2012 !
    Au sujet des patrons indé, je ne vois aucun avantage par rapport à ceux de la distribution : ils sont chers, et apparemment pas très fiables. Il semblent présenter très souvent de sérieux problèmes de conception qui font peur et ne donnent pas du tout envie de se lancer. Je lis beaucoup de blogueuses qui se retrouvent avec des bustes trop courts, des pantalons sac à patates ou qui leur rentrent dans les fesses, des encolures ou emmanchures trop étroites ou qui baillent, des pinces mal placées, etc etc… Bien déçues du résultat et dépitées d’avoir gâché tissu, temps, argent et énergie !
    Les patrons BURDA ne font pas 2 tailles de trop ! Ils taillent au contraire très juste à partir du moment on respecte ses propres mesures. Moi je mesure 1.75 m, je fais une taille 38/40 en haut et une taille 40 en bas, avec buste un peu plus petit et jambes plus longues que le « standard ». Du coup je décale et rajoute de quelques cm aux endroits stratégiques, retrace au « pistolet » et en douceur (pour éviter les « becs ») les tracés de coutures et c’est bon. Après rectifications du patron, je peux couper mon tissu, coudre, etc… et à part un ourlet à ajuster, il n’y a aucun problème.
    La couture c’est comme tout bricolage : c’est la préparation, longue, fastidieuse, soignée le plus important. Si on a pris son temps de bien la faire, la réalisation et la finition sont purs plaisir !
    Amicalement,
    Fourmi

    J'aime

    • Merci beaucoup pour les conseils de pinces!! Parfois j’ai l’impression en effet que les pinces sont trop profondes par rapport a leur longueur, et en effet, comme vous dites ca fait bec. J’essaierai aussi a l’avenir de les faire mieux « mourir » parallèlement a la pliure 😉 Car pour l’instant je suis trop le trace theorique. Je suis d’accord avec vous sur la ressemblance entre beaucoup de modeles independants et ceux de la distribution. J’imagine qu’a un moment, un haut reste un haut, un pantalon reste un pantalon meme chez les grands couturiers les coupes se ressemblent, et ce qui va faire la difference ce sont les tissus, ainsi que les ensembles / les associations de matieres. Ce que l’on ne peut pas avoir chez les createurs de patrons, puisqu’ils ne proposent que le patron par definition 😦 et si je me mesure tout bien, mais les pantalons Burda sont toujours beaucoup trop grands!! Pourtant je suis d’apres mes dimensions un « parfait » Burda 36 😉 tres bonne journee!

      J'aime

      • Bonjour,
        Oui ! la coupe c’est très important, mais ça peut être complètement gâché par un tissu mal choisi.
        Voilà pourquoi il est si intéressant de voir sur les blogs les réalisations des unes et des autres, avec un tissu – matière, imprimé, texture – qui n’a rien à voir avec celui du vendeur du patron.
        Vous avez toujours de très jolis tissus d’ailleurs, c’est un vrai plaisir pour les yeux, et c’est ce qui m’a attirée quand je suis tombée par hasard sur votre blog (en voyant votre joli sac style Longchamp à rayures vives) !
        Ce qui m’énerve un peu, notamment pour les magazines Burda et bien que j’affectionne assez bien leur style (à part quelques trucs complètement improbables !), c’est les postures des mannequins qui ne permettent pas du tout de voir l’allure générale du vêtement. J’aimerais mieux que ce soit un peu moins magazine de mode et un peu plus magazine de couture, donc avec une démarche plus technique : vue de devant et vue de dos de la nana bien droite debout sur ses pieds « et pis c’est tout » !
        J’en viens donc très souvent à fureter sur les blogs quand je veux voir l’allure, les détails et les interprétations d’un modèle qui me plaît.
        Pour les patrons Burda que vous trouvez trop grands, je ne suis pas trop surprise : d’après les photos de votre blog vous semblez très mince, alors que Burda est plutôt taillé pour les femmes un peu « carrossées » si je peux me permettre, oups ! (-:
        Amicalement,
        Fourmi

        J'aime

        • Bonjour 🙂 Oui je fais comme vous, en general je regarde sur instagram ou sur les blogs les realisations existantes avant de choisir le tissu et me lancer 🙂 Et merci beaucoup pour votre commentaire sur les tissus! Oui j’essaie toujours d’acheter de la qualite pour que le vetement dure. Et nous essayons au maximum de ne jamais utiliser de matiere synthetique / artificielle. Type polyester ou viscose. Nous trouvons les matieres naturelles plus jolies (texture, brillance etc.) et surtout beaucoup plus agreables a porter! Et maintenant que j’ai ete choisie aussi par Amandine des Trouvailles d’Amandine pour faire partie de son equipe de testeuses (youpi!!), vous devriez decouvrir tres bientot encore plus de magnifiques tissus 😉 Et je vous assure que je suis pourtant exactement un 36 Burda d’apres leur tableau! :p

          J'aime

  • Moi je trouve ton top simplement sublime. Basique certes mais efficace et je suis d’accord avec toi pour le prix de plus en plus exorbitant de certains patrons d’indépendants qui n’ont rien de plus comparés à un patron de large distribution.
    Je viens justement d’acheter deux pochettes « new look Easy « , intriguée par le côté basique mais beau et par leur petit prix; on verra…
    P.S. tu as de quoi être fière de tes finitions, elles sont superbes!
    Bonne cousette et merci pour ton partage.
    Bisous
    Lucia

    J'aime

    • Oh tu as choisi lesquels? Car oui il y en a plein de basiques qui ont l’air tres sympas!! Mais je n’ai pas eu le courage de regarder toutes les pages de leur site lol. Et merci beaucoup pour tous ces compliments!! Le secret pour un haut comme aussi simple c’est vraiment de choisir la bonne matiere 🙂 ❤ x

      J'aime

      • J’ai commandé les News look easy 6095 et 6438. Si le résultat sera concluant j’en achèterai d’autres car ils ne sont pas chers et offrent un large choix pour réaliser des basiques un tantinet élégants. Et je testerai avec un bon tissus ( étant débutante je n’ose pas investir dans un tissus cher…). On se tient au courant 😉😘

        J'aime

        • je viens d’aller faire un tour sur leur site, ils sont tres beaux ces modeles! Et comme tu dis « un tantinet elegants » tout a la fois 😉 J’aime beaucoup le pantalon, tu me diras comment il rend!! Par contre, je ne mettrais pas des modeles qui ont des pinces et une fermeture eclair en « Easy »! Mon patron etait aussi en « easy » mais il n’y avait pas de fermeture 😉 xx

          J'aime

  • je trouve tes pinces parfaites, en fait ! et je n’aurais pas d’autres conseils que de les finir en arrondissant, ce que tu sais déjà faire … ce petit haut est effectivement simple mais parfait, tu n’as plus qu’à en coudre des dizaines pareils !

    J'aime

    • Merci beaucoup!! Oui cette fois ci je ne les ai pas finies en arrondissant, mais la prochaine fois j’essaierai de cette facon! Mais on ne va quand meme pas se lancer dans une production de masse hein 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s