Mes recommandations Netflix…. <3

Aujourd’hui je voulais vous faire part de mes coups de cœur Netflix, car je me dis que si vous lisez ce blog il y a toutes les chances que vous vous reconnaissiez aussi dans les 10 affirmations suivantes:

  • vous courez chez le marchand de journaux acheter l’Officiel 1000 Modèles Haute-Couture après les défilés ;
  • vous pourriez rester (facile) une journée dans un magasin de tissus à tout dérouler et tout toucher ;
  • vous rêvez d’une exposition itinérante qui s’appellerait « les toilettes de James Bond girls des années 60 à nos jours » ;
  • d’ailleurs vous avez vu l’expo Dior au Musée des Arts Decos, l’expo Balenciaga au V&A museum et l’expo Margiela au Palais Galliera (quoique…) ;
  • si vous gagniez au Loto, votre rêve serait d’acheter tout le stock de chez Joel & Sons Fabrics. Et puis de Stragier aussi tant qu’à faire ;
  • vous avez arrêté de regarder les séries à succès comme « Lost » ou « Orange is the New Black » car vous auriez aimé à un moment que les personnages se changent ;
  • quand quelqu’un vous parle, vous ne pouvez pas vous empêcher de décortiquer sa tenue et les finitions (surtout les pinces, perso j’ai une obsession avec les pinces…). Pareil avec les modèles dans les vitrines des grands magasins ;
  • votre toute première série préférée c’était « Sex and the City » ;
  • vous suivez le Festival de Cannes pour les toilettes des actrices, le palmarès vous indiffère pas mal. Pareil pour les Oscars/Bafta/Césars ;
  • d’ailleurs en général vous admirez plus les costumier(e)s que les acteur/rices des films ;

Si vous avez plus de 5 « Oui », je pense qu’il y a des grandes chances que vous ayez les mêmes goûts Netflix que moi 😉 Alors évidemment, je regarde aussi des séries avec des acteurs en combis galactiques ou mal habillés hein! Mais il faut que le scénario soit vraiment mais vraiment bon (ou que mon mari insiste vraiment…)! Genre « Top of the Lake » (Bon là il y avait aussi la Nouvelle-Zélande!). Sur ce, voici mes chouchous du moment qui devraient vous plaire…

Lire la suite

Publicités

Second projet pour les tissus Amandine Cha : Un pantalon Gaston

Et voici mon deuxième projet dans le cadre de « LTA Greenseamstress » ❤ !! Pour faire un petit résumé très rapide pour ceux(lles) qui auraient manqué le premier post de Décembre, je fais partie de l’équipe des couturières qui ont eu le privilège d’être choisies par Amandine Cha (Les Trouvailles d’Amandine) pour tester leurs différents tissus. Tous les 2 mois, nous présentons nos réalisations dans une catégorie de tissu donnée (satin, gabardine etc.) ainsi qu’un article détaillé sur le blog pour vous donner notre retour objectif sur le tissu. C’est ça que je trouve génial, c’est qu’Amandine est 100% dans ce en quoi elle croit. Elle ne veut pas qu’on lui dise que tout va bien dans le meilleur des mondes si on ne le pense pas. Elle veut proposer un produit de la meilleur qualité possible qui ne bougera pas dans le temps. Ça veut dire recueillir les impressions détaillées de toutes les testeuses.

La dernière fois il s’agissait donc des satins de coton. J’avais complètement été conquise par sa qualité, sa douceur, son tombé et sa texture. Un régal à porter en mi-saison. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les avis de toutes les autres testeuses sur ce lien. Cette fois-ci la catégorie est gabardine-natté de coton. J’ai opté pour la gabardine en coloris  « driftwood » qui n’est ni vraiment gris, ni vraiment kaki. Super joli. Pour le patron, ce sera un pantalon : le pantalon Gaston de RDC.

Lire la suite

Tuto DIY : Le col roulé Marsala

Souvent en couture, on coud au coup de cœur. Et les coups de cœur vont plus facilement vers l’imprimé flashy qui va immédiatement capter notre regard que vers l’uni beaucoup plus triste qui se cache à côté. On achète souvent plus facilement un trop beau Liberty qu’une batiste toute simple. Le seul souci c’est qu’on se retrouve alors avec un placard qui déborde, mais rien qui va ensemble.

Pour être honnête pendant longtemps j’ai cousu comme ça, et je me suis retrouvée avec beaucoup de vêtements qu’au final je ne mettais qu’une ou deux fois, au mieux. Maintenant j’essaie vraiment de penser différemment. De considérer mon dressing comme un tout plutôt qu’une accumulation de vêtements bien distincts. Ce qui veut dire que parmi les pièces un peu plus originales il faut des basiques (je dis ça, mais en même temps je porte mon col roulé avec un jeans 😉 ). Le rôle des basiques c’est un peu de lier tout le dressing. Et je ne sais pas vous, mais je trouve qu’on oublie trop souvent de les coudre.

Lire la suite

Très belle année 2018!! Et bilan 2017 :)

Bonjour bonjour 🙂 Je vous souhaite à tou(te)s (et à votre famille ❤ ) une très très belle année 2018!! Que vous puissiez en profiter pleinement et que vos plus beaux projets se réalisent, personnels, professionnels, couturesques et autres 🙂 C’est toujours un réel plaisir pour moi de vous lire et de voir que vous êtes chaque année plus nombreuses à vous reconnaître dans ce blog et ralentir votre consommation.

A ce sujet d’ailleurs, chaque fin d’année c’est l’heure des bilans, et chaque début d’année, l’heure de se donner de nouveaux objectifs. 2017 n’aura pas été ici une année particulièrement productive (au niveau création). Entre la naissance de la deuxième tornade (je vous promets par contre que ce n’est pas nous qui avons appelé Météo France en décembre !! ) et la reprise du travail, la place qui restait pour la couture n’était pas bien grande (8 projets pour moi, 2 pour Steve, 4 pour les filles). J’espère vraiment pouvoir plus m’y consacrer cette année, car on est bien loin des objectifs de l’année précédente. Non pas que je souhaite coudre toutes les semaines (même si j’adore ça!!) car ça irait contre nos principes de réduction de la consommation, mais j’aimerais pouvoir plus me consacrer à l’élaboration de basiques intemporels, avoir une garde-robe plus étudiée, de meilleure qualité. J’ai commencé l’année dernière en triant et remplaçant doucement tous les vêtements importables ou abîmés (déformés, rétrécis, peluchés, troués, râpés etc.) par des vêtements cousus main, petit à petit ma garde robe comprends de plus en plus de vêtements cousus main à mon image mais il y a encore du chemin à parcourir.

Une des étapes les plus importantes je pense c’est pouvoir identifier son style, son vrai style, pas ce que l’on coud par effet de mode, mais le vêtement qui nous rendra heureuse même en le sortant du placard 6 mois après. Pour ça, j’ai trouvé l’idée d’Émilie, la jolie blogueuse ultra glamour des Créations du Papillon (si vous ne connaissez pas son blog, filez y faire un tour), absolument excellente. Ça fait 2 ans qu’en janvier, elle revoit et analyse tout ce qu’elle a cousu dans l’année, et partage avec nous, en toute honnêteté son ressenti au travers de son « Win & Fail ». Car en général, quand on écrit un article sur le blog, le vêtement est encore tout chaud sorti de la machine à coudre et on a aucun recul. C’est un peu encore la lune de miel, et il est très rare de lire « j’ai cousu cette blouse parce que j’avais vu un modèle un peu similaire dans le Elle et en fait, c’était une mauvaise idée je l’aime plus du tout et elle est jamais sortie du placard ». C’est pour ça que cette année, j’ai décidé de me plier au même exercice qu’Emilie et revoir toutes mes créations de 2017 en évaluant 4 critères très Slow Fashion : « Portabilité » (Si c’est portable ou pas) ; Confort (Si on se sent bien dedans) ; Durabilité (Si le vêtement passe le test des multiples lavages) ; Style (Si on aime porter le vêtement, qu’il va avec notre style et qu’on le trouve beau). Et voici le résultat 😉

Lire la suite

Premier projet pour les tissus Amandine Cha : une chemise Archer

Voici mon premier projet issu de ma collaboration avec Amandine Cha !! Je vous en parlais il y a quelques temps, j’ai eu le grand plaisir d’être sélectionnée pour faire partie de l’équipe de testeuses des tissus bio et fabriqués en France Amandine Cha. Amandine nous propose donc des échantillons de différentes qualités de coton (popeline, satin, jacquard, gabardine etc.) et nous sommes 100% libre de choisir le tissu que l’on préfère dans chacunes des catégories ainsi que le projet que l’on souhaite faire. La mercerie est aussi fournie, dont ces super jolis boutons carrés, mais pas maline que je suis je n’avais pas compté ceux des manches… oups (remplacés donc temporairement par des ronds sur les photos…)!

Lire la suite

Tuto DIY : Le tout petit leggings « denim » en 12 mois

Les températures tombent (enfin!) à Hong Kong, et c’est donc l’heure de se couvrir un peu plus les gambettes 🙂 je ne sais pas si vous vous souvenez du petit leggings imitation jeans de Vivi (en 2 ans) mais elle l’a tellement mis (ça va avec tout le « jean ») qu’en faire un pour Eleanor en 12 mois / 1 an s’imposait comme une évidence. En plus, vraiment un leggings en 12 mois, c’est cousu en moins de temps qu’il faut pour sortir la voiture, trouver une place de parking et payer chez H&M baby! Même pour moi, et c’est pour dire car je suis hyper lente….

Lire la suite

MN Flint : Toile ou pas ?

Pantalon « Flint » de chez Megan Nielsen Patterns, tissu en coton « bio » de chez The Draper’s Daughter,

Je me souviens encore de ma commande chez The Draper’s daughter… Elle a une superbe sélection de tissus, principalement lins et cotons, beaucoup de Nani Iro, beaucoup de coloris bleus comme j’aime ou naturels, des textures différentes, j’étais absolument enchantée quand j’ai reçu mon colis.

J’avais commandé entre autres 2 coupons de tissu en coton bio tissé assez texturé. Vraiment jolis. Et puis je les ai lavés… A 40degrés, comme on lave en général le coton, en cycle classique, comme je lave toujours les habits de la famille. Et là, au sortir de la machine, la cata… Le tissu était complètement abîmé et froissé, du genre où tu vois tout de suite que ce sera irrécupérable. La fibre a du casser à l’essorage. La tentative de repassage n’a fait que confirmer mes impressions. Ces coupons étaient au delà du repassable.

Lire la suite

Être enceinte et préparer l’arrivée de bébé: bien choisir ses vêtements (2)

(Sur la photo Eleanor porte une petite robe en liberty cousue il y a 2ans pour sa sœur)

Cet article ça fait vraiment très très longtemps que je veux l’écrire mais avec l’arrivée de mon propre bébé et la reprise du travail, le temps n’est jamais passé aussi vite! Cet article je voulais l’écrire pour les mêmes raisons qui m’ont poussée à écrire en mai ce billet sur la grossesse.

On entend souvent qu’un bébé ça coûte cher. Donc oui évidemment, souvent l’arrivée de bébé s’accompagne d’un déménagement (pour nous c’était après la petite deuxième 😉 ), d’une plus grosse voiture, de plus de matériel, et les vacances par Easyjet deviennent soudainement 2 fois plus chères (oui bébé coûte souvent plus cher que nous sur les compagnies aériennes low-cost!!). Mais globalement, je ne suis pas complètement d’accord avec cette affirmation.

Ce qui coûte cher au début, c’est surtout notre envie de bien faire et d’accueillir bébé dans les meilleures conditions possibles. On se suréquipe pour être surs de ne manquer de rien et en plus de ça, on veut le meilleur. Évidemment. Ce n’est pas n’importe qui que l’on va accueillir dans notre maison, c’est notre bébé. Que l’on attend depuis plusieurs mois, voire plusieurs années! Et bébé a cette incroyable capacité à nous faire comprendre très rapidement quand il n’aime pas quelque chose.

En plus, en général, comme on a 9 mois pour y penser, on se surinforme. On discute avec nos copines, nos sœurs, notre maman, toutes celles qui sont passées par là pour obtenir les meilleurs conseils, pour être bien préparée. Et au final tout le monde prodiguera des conseils différents. Évidemment. Tous les bébés sont différents. Pour certaines mamans le cocoonababy de Red Castle sera l’accessoire in-dis-pen-sable (cash-ing 100euros dans le caddy), pour d’autre ce sera le porte-bébé BabyBjorn (cash-ing 80euros), la poussette Bugaboo (1000euros) ou le berceau de chez Stokke (100euros + tous les matelas à racheter). Pour vous donner un exemple, notre première adorait le cocoona, notre deuxième n’a jamais pu l’encadrer. Heureusement, on ne l’avait pas acheté juste pour elle!

Le meilleur conseil que je pourrais vous prodiguer, c’est attendez avant d’acheter. Et testez chez les copines si vous pouvez! Il n’y a aucune urgence. Notre deuxième ne supportait aucun transat jusqu’à ce qu’elle découvre le Babybjorn (celui que bébé fait bouger en tricotant avec ses petites jambes) chez une amie. Après des semaines à devoir la porter en continu autant vous dire qu’on a couru au magasin de puériculture le plus proche! Mais tout ça, ce sont des achats qui peuvent attendre. Bébé au tout début a besoin de très très peu :

Lire la suite

La robe chemise longue nouée

Hello hello 🙂 Tout d’abord désolée de ne pas avoir posté ce billet avant. En ce moment je croule sous le boulot, et ce n’est pas évident de trouver le temps pour écrire un article (ou pour coudre d’ailleurs!) 😦 Je profite donc de notre 3ème typhon en 2 semaines pour rattraper un peu mon retard!

Voici donc ma nouvelle robe d’été chérie ❤ ❤ Ok je dois vous avouer que je ne l’ai pas inventée…. Le design est grandement copié sur une robe de chez Reformation que je trouvais trop belle. Je ne sais pas si vous connaissez cette marque basée à Los Angeles (éthique et plutôt responsable par ailleurs, car leurs fringues sont cousues à LA, principalement à partir de surplus textiles/de fin de rouleaux), mais je pourrais facilement tout copier chez eux ❤

Lire la suite

Tuto DIY: La robe rectangle

Je vous présente ma robe préférée 🙂 Et je ne l’ai pas faite 😛 (« Quoi?? Mais qu’est-ce qu’elle fait sur ce blog alors?? ») Cette robe, je l’ai achetée il y a plus de 5 ans en Suisse chez Blue Lemon. Et elle ne me quitte plus depuis 5 ans, elle me suis au travail avec des ballerines, en hiver avec un cardigan oversize, à la piscine/plage par dessus le maillot, pendant mes grossesses, pour l’allaitement grâce à ses grandes emmanchures, en avion pour son confort, et même en soirée avec des talons et les accessoires qui vont bien!

(Parenthèse touristique: Vous noterez l’échafaudage en bambou typique de Hong Kong 😉 )

Cette robe est pourtant probablement la robe la plus simple du monde, et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi de proposer un tuto. Pour que les débutantes qui hésitent à se lancer osent se lancer et puissent découvrir la satisfaction et le plaisir de faire leurs propres vêtements. Mini mise en œuvre, maxi résultat! Si en plus vous portez cette robe autant que moi, alors on aura tout gagné 😉

Lire la suite