Être enceinte et préparer l’arrivée de bébé: bien choisir ses vêtements (1)

Voici un article que je voulais écrire depuis un moment, car « forte » de mes 2 grossesses et 2 petites filles, je me suis rendue compte qu’il y avait un très gros décalage entre ce dont on pense qu’on aura besoin, et ce dont on aura en effet besoin.

C’est particulièrement vrai pour la première grossesse. On ne sait pas à quoi s’attendre et on veut être sûres que l’on ne manquera de rien. Les marques et les vendeuses sont alors en général assez fortes pour nous faire croire que nous avons besoin de 40000 choses. En réalité l’arrivée de bébé, si on se débrouille bien ne nécessite que peu d’investissement.

Déjà, parlons de la grossesse. Le corps change énormément au fil des mois et rapidement on se sent a l’étroit. Avant de faire chauffer la carte bleue, voici quelques conseils que j’ai suivis pour mes 2 grossesses :

Lire la suite

Esther shorts – Version noire

Patron « Esther shorts » de chez Tessuti Patterns (Taille 6), en lin noir, aussi de chez Tessuti. Ancienne chemise à carreaux de chez Urban Outfitter

J’ai du mal à croire que mon bébé vient déjà d’avoir 2 mois, j’ai l’impression que c’était hier que j’écrivais encore enceinte le post sur le cardigan Esme! Cette phrase va vous sembler cliché, mais c’est fou comme le temps passe vite quand on a des enfants. Ses petites cuisses sont maintenant toute dodues et bientôt je pourrai aussi lui coudre ses propres petites fringues. Mais pour l’instant elle grandit beaucoup trop vite et je ne pourrais pas suivre à la machine, donc elle est principalement habillée avec les anciens vêtements de sa grande sœur 🙂 ❤ Vous retrouverez sur le blog d’ailleurs plusieurs patrons bébé en 6-12 mois comme celui du petit pantalon carotte et sa version barboteuse en téléchargement gratuit ^^

Lire la suite

Ma Garde-Robe Capsule – The Ultimate Wrap Dress (Avril)

Robe cache-cœur « The Ultimate Wrap Dress » de Sew Over It, jersey de chez Tessuti Fabrics, chaussures Po-Zu.

Hello hello 🙂 Ok, c’est un peu le fourbi ces articles sur cette garde-robe capsule, il manque encore le sweat de janvier (il devrait être posté sous peu, il manque juste les photos qui étaient ratées 😦 ), et la robe d’avril est publiée avant le short Carlotta Wear Lemonade de mars! A cela l’explication est assez simple, elle est sur mes genoux, s’appelle Eleanor et fait 3kg ❤ 😉 ! En effet, après bébé, on aspire en général plus à une robe souple et ajustable en jersey extensible qu’à un short taille haute en tissu non stretch… Pour l’instant mon ventre est encore tout « pâte à pizza » comme dirait une copine, donc on va attendre un peu et faire quelques sessions de sport avant de se lancer dans des grands projets couture à la taille bien ajustée 😛

Lire la suite

Ma Garde-Robe Capsule – Esme (Février)

cardigan-esme-named-clothing-9b

Cardigan Esme Named Clothing en tweed italien Laine-Lurex de chez Joel & Son Fabrics, robe de maternité Séraphine.

Vivement que je puisse refermer ce cardigan! Plus que quelques jours à tenir 😉

Voici donc mon projet de garde-robe capsule / Sew My Style de février : le cardigan. Je le poste avant celui de janvier (mon nouveau sweat Sloane Named Clothing, l’ancien est ici) car je ne rentre pas dedans pour l’instant 😛

Ça faisait un moment que j’avais les yeux sur ce patron de Named Clothing, car j’adore son côté oversize, un peu masculin, et les grosses poches. Par contre, pas facile de choisir et trouver le bon tissu. Je voulais un tissu très peu ou pas stretch du tout, qui se tienne mais sans faire trop manteau. Et j’ai trouvé la perle chez Joel & Son Fabrics, un joli tweed de laine/lurex. Les fils lurex ajoutent un côté plus classe et bling à une coupe très relax. L’idée après, c’est de pouvoir le porter aussi bien avec un jeans, qu’avec une petite robe noire plus habillée.

Lire la suite

#2017makenine(ty) – Partie 1

Hello hello 🙂 j’espère que vous abordez bien cette toute nouvelle année, pleine de dynamisme et de magnifiques projets couture (ou autres!) ❤ 😀 Et je vous souhaite encore une très très belle année ^^ Mille mercis d’être toujours plus nombreuses à suivre notre aventure sur ce blog ou instagram, vos commentaires toujours si bienveillants sont un vrai plaisir à lire et c’est vous qui me donnez l’énergie de coudre pour 3 (et bientôt 4!) ❤

Avec la nouvelle année, les challenges fleurissent sur instagram, et je me suis déjà inscrite à 2 (qui se recoupent): Le projet #jecoudsmagarderobecapsule de Clo et #sewmystyle de Bluebird Fabrics. Et sur instagram, en général chez les couturières, après tous les #2016bestnine, viennent les #2017makenine, censés présenter nos 9 projets couture pour l’année. Dans le cadre des projets #jecoudsmagarderobecapsule et #sewmystyle, j’en suis donc en théorie déjà avec une liste de 12 vêtements pour moi! (Un par mois)

Et ça c’est sans compter sur mon propre challenge #uneanneedecouture qui consiste à coudre tous les vêtements dont ma famille a besoin pendant toute l’année! Donc la liste se rallonge et il va falloir une sacré organisation! Surtout avec l’arrivée d’une petite nouvelle en février (heureusement c’est une autre fille 😄 !!). Donc voici où on en est dans les projets de 2017 pour l’instant:

Lire la suite

Le projet #Sewmystyle

J’ai toujours rêvé d’avoir une garde-robe capsule, avec tout qui irait avec tout ^^ ❤ Pouvoir attraper n’importe quoi le matin dans le placard sans avoir à réfléchir pendant des heures, tout en ayant tous les jours cette impression d’être habillée super classe. Et ne plus avoir ce sentiment perpétuel en ouvrant le placard de « je n’ai rien à me mettre » (=mes goûts ont changé et en fait je n’aime pas tant que ça cette salopette imprime léopard).

Et puis, une garde robe capsule représente un formidable challenge. Trouver les patrons qui s’assortiront parfaitement, et plus difficile: trouver les tissus qui feront que les modèles s’assortiront parfaitement.

C’est pour ces raisons que le challenge « Sew My Style » proposé par Blue Bird Fabrics m’a tout de suite séduite 🙂 Le principe est très simple, il s’agit de se coudre en un an une mini garde-robe capsule (au rythme d’un vêtement par mois) pour promouvoir la slow fashion. En effet, mettre un mois à coudre un vêtement c’est plutôt slow fashion 🙂

Lire la suite

La robe ample Merchant & Mills

dress-shirt-merchant-and-mills-11Patron « The Dress Shirt » de Merchant & Mills (Taille 8) en denim très fin et un peu stretch de chez Stragier, doublure en tissu japonais de Takayama.

J’ai enfin (re-)cousu pour moi après des mois de paresse intensive! Je crois que d’après les photos vous pourrez facilement comprendre pourquoi (Premier trimestre de m****). Entre les hormones et la perspective d’un gros bidon pendant plusieurs mois, difficile de se motiver pour se remettre devant une machine à coudre (Alors que je venais juste de recevoir le short ajusté taille haute « Carlotta » de Wear Lemonade, snif).

J’admire celles qui ont le courage et l’énergie de coudre des vêtements spécifiquement pour leur grossesse. Ce n’est pas du tout mon cas. Mais créer me manquait quand même, et j’avais le patron parfait dans mon stock: un patron Merchant & Mills! Je ne crois pas avoir vu un seul patron M&M qui soit ajusté, terriblement féminin ou sexy, à la « By Hand London« . M&M c’est parfait: ample, confortable, coupe épurée, avec des jolis petits détails (et compatibles gros bidon!). En fait je trouve que leurs modèles font très japonais (je ne sais pas si vous vous êtes déjà promenées au Japon mais 8 japonaises sur 10 s’habillent comme ça, particulièrement en dehors des grandes villes! Et surtout si on les coud comme moi en indigo 🙂 ).

Lire la suite

Transformer une jupe longue en robe courte :)

UPCYCLED 90s DRESS 8BRobe faite avec une ancienne jupe des années 90, patron maison. Anciennes chaussures (aussi années 90!!) American Apparel.

Bonjour 🙂 Aujourd’hui je vous propose un petit tuto sur comment transformer une vieille jupe longue qui ne vous convient plus, en petite robe courte blousante ^^

Ici, vous aurez reconnu le motif, c’est une ancienne jupe que ma sœur mettait dans des années 90 (encore ces années 90!!) qui est passée sous le ciseau! La longueur au dessus des chevilles n’allait pas du tout, la jupe était faite en 6 pans qui formaient un demi cercle (1 gros pan devant, un gros derrière, et 2 petits de chaque côté, voir le schéma en bas de l’article). Une taille élastiquée tenait le tout et c’était globalement pas génial. Je n’aime pas spécialement les élastiques qui serrent la taille alors que les hanches ont bien trop de tissu, je ne trouve pas cette coupe particulièrement flatteuse. Malheureusement, j’étais tellement enthousiaste à l’idée de découper cette jupe que j’en ai oublié de prendre une photo du « avant »!

UPCYCLED 90s DRESS 9

Ce tuto s’applique à quasiment toutes les jupes longues. En général, on fait soit à peu près le même tour de poitrine et de hanches, soit on a des hanches un peu plus large. Dans ce tuto, la poitrine va se retrouver à l’ancienne position de vos hanches donc vous devriez même avoir trop de matière 🙂

Lire la suite

La robe-chemise 90s

90s DRESS SHIRT 10BRobe chemise en viscose à fleurs de je-ne-sais-plus-où, boutons trouvés à Sham Shui Po, patron maison, tennis Veja.

Dress shirt in a flowery viscose from I-do-not-remember-where, buttons from Sham Shui Po, in-house pattern, sneakers Veja.

L’éternel encours que je procrastinais depuis des années et des années… (Vous noterez que le tissu a un petit air des années 90, quand je vous disais que cet encours avait été procrastiné…) Je l’ai retrouvé en faisant le tri de la pile de tissu chez mes parents, en rentrant en France il y a quelques semaines.

The everlasting ongoing project that I have been procrastinating for years… (You will note the 90s note of the fabric print, when I was telling you this shirt was procrastinated…) I found it sorting out the old fabric stack at my parents back in France, a few weeks ago.

A l’époque, bien avant que tous les créateurs de patron indépendants n’arrivent sur le devant de la scène, je n’hésitais pas à me lancer dans la création de patrons maison quand une idée me venait. Et on ne peut pas dire que j’avais froid aux yeux, ou que j’hésitais une seule seconde… Les patrons maison étaient bidouillés en copiant divers éléments appréciés de ma garde-robe, et puis on s’arrangeait plus ou moins grossièrement pour que tout s’assemble.

Back then, way before all the indie pattern designers came along, I was quite fearless and would not hesitate to create a pattern from scratch as soon as I was getting an idea. The patterns were made from bits and pieces of different parts of the RTW clothes I liked in my wardrobe, and then I was sort of working it out to make everything fit. 

Lire la suite

Le pantalon patte d’eph « Burda »

    BURDA PANTS 5

Pantalon « inspiration Burda » (Modèle 107 de Novembre 2015) en twill de laine navy stretch de chez Stragier, T-shirt « Bee the change » de Deborah Campbell (une designeuse extra, qui créé des magnifiques collections en tissu fait à partir de bouteilles de plastique recyclées), baskets Veja.

Trousers « inspired » from Burda model 107 (November 2015), in a woolen stretchy twill fabric from Stragier, « Bee the Change » T-shirt from Deborah Campbell (a fantastic designer that creates wonderful clothing collections from recycled plastic bottles), Veja shoes.

Donc voilà… Le pantalon de la misère de l’enfer qui m’aura pris des semaines… Tout avait pourtant très bien commencé, en feuilletant le Burda du mois de Novembre 2015. Ce pantalon correspondait exactement à la coupe que je recherchais depuis un moment. Un peu 70s, moulant aux hanches, taille haute, évasé en bas pour changer des slims, et puis avec des coutures sympas devant et derrière. En plus c’est Burda et je suis une taille 36 quasiment « parfaite » par rapport à leurs mesures. J’avais aussi trouvé chez Stragier le tissu parfait pour l’occasion: un twill de laine stretch bleu marine. Le pantalon me semblait trop moulant pour bien tomber avec un tissu qui ne serait pas stretch.

There you go… My nightmare pair of trousers that took me ages to make… Everything started really well, with a crush reading November 2015 Burda magazine. This pair of pants perfectly corresponded to what I was looking for, high-waist, a bit 70s style, boot cut to change from the slims, and nice topstitches at the front and back. Moreover it is Burda, and I am almost a « perfect » 36 Burda size. I found in Stragier the perfect fabric to sew the pants: a stretchy twill, navy blue. The model looked a bit too tight to try to sew it with a non-stretchy fabric.

Sauf que pour être très franche (il faut que la frustration accumulée depuis des semaines sorte haha), je ne sais pas ce que la personne qui a fait ce patron avait pris avant de le dessiner… Je veux bien avoir un peu minci à cause de l’allaitement mais je ne fais pas du 32! La grosse erreur a été de ne pas faire de toile (J’admire vraiment les couturières qui ont la patience de faire des toiles comme So & Mélo de On Sunday Mornings). Je n’en fait jamais d’ailleurs, je les ai toujours considérées comme une perte de temps et de matière. Jusqu’à ce pantalon…

Except that, to be really sincere (and vent some frustration haha), I have no idea what the person that made this pattern took before sketching it… I admit I lost a bit of weight after breastfeeding my daughter, but I am certainly not a size 32! My huge mistake was that I didn’t make a muslin (I really admire seamstresses that take the time, and have the patience to do that like So & Mélo from On Sunday Mornings). I usually never do muslins, I always considered them as a waste of time and material. Until this pair of pants…

Lire la suite