Très belle année 2018!! Et bilan 2017 :)

Bonjour bonjour 🙂 Je vous souhaite à tou(te)s (et à votre famille ❤ ) une très très belle année 2018!! Que vous puissiez en profiter pleinement et que vos plus beaux projets se réalisent, personnels, professionnels, couturesques et autres 🙂 C’est toujours un réel plaisir pour moi de vous lire et de voir que vous êtes chaque année plus nombreuses à vous reconnaître dans ce blog et ralentir votre consommation.

A ce sujet d’ailleurs, chaque fin d’année c’est l’heure des bilans, et chaque début d’année, l’heure de se donner de nouveaux objectifs. 2017 n’aura pas été ici une année particulièrement productive (au niveau création). Entre la naissance de la deuxième tornade (je vous promets par contre que ce n’est pas nous qui avons appelé Météo France en décembre !! ) et la reprise du travail, la place qui restait pour la couture n’était pas bien grande (8 projets pour moi, 2 pour Steve, 4 pour les filles). J’espère vraiment pouvoir plus m’y consacrer cette année, car on est bien loin des objectifs de l’année précédente. Non pas que je souhaite coudre toutes les semaines (même si j’adore ça!!) car ça irait contre nos principes de réduction de la consommation, mais j’aimerais pouvoir plus me consacrer à l’élaboration de basiques intemporels, avoir une garde-robe plus étudiée, de meilleure qualité. J’ai commencé l’année dernière en triant et remplaçant doucement tous les vêtements importables ou abîmés (déformés, rétrécis, peluchés, troués, râpés etc.) par des vêtements cousus main, petit à petit ma garde robe comprends de plus en plus de vêtements cousus main à mon image mais il y a encore du chemin à parcourir.

Une des étapes les plus importantes je pense c’est pouvoir identifier son style, son vrai style, pas ce que l’on coud par effet de mode, mais le vêtement qui nous rendra heureuse même en le sortant du placard 6 mois après. Pour ça, j’ai trouvé l’idée d’Émilie, la jolie blogueuse ultra glamour des Créations du Papillon (si vous ne connaissez pas son blog, filez y faire un tour), absolument excellente. Ça fait 2 ans qu’en janvier, elle revoit et analyse tout ce qu’elle a cousu dans l’année, et partage avec nous, en toute honnêteté son ressenti au travers de son « Win & Fail ». Car en général, quand on écrit un article sur le blog, le vêtement est encore tout chaud sorti de la machine à coudre et on a aucun recul. C’est un peu encore la lune de miel, et il est très rare de lire « j’ai cousu cette blouse parce que j’avais vu un modèle un peu similaire dans le Elle et en fait, c’était une mauvaise idée je l’aime plus du tout et elle est jamais sortie du placard ». C’est pour ça que cette année, j’ai décidé de me plier au même exercice qu’Emilie et revoir toutes mes créations de 2017 en évaluant 4 critères très Slow Fashion : « Portabilité » (Si c’est portable ou pas) ; Confort (Si on se sent bien dedans) ; Durabilité (Si le vêtement passe le test des multiples lavages) ; Style (Si on aime porter le vêtement, qu’il va avec notre style et qu’on le trouve beau). Et voici le résultat 😉

****************************************************************************************

Couture Femme (Je commence en Novembre 2016 car je n’ai pas cousu grand chose en 2017!!):

1. Robe The Dress Shirt Merchant & Mills, tissu Stragier :

Portabilité : Top. Ultra portable, avec son tissu effet denim, elle passe partout et va avec tout.

Confort : Top. Évidemment, en étant aussi large! Le tissu est aussi très confortable à porter. Je l’ai mise beaucoup enceinte, et après.

Durabilité : Top. Portée et lavée tout plein de fois, elle n’a jamais bougé.

Style : Top. Je ne pensais pas au début car en général je porte des vêtements plus ajustés (je veux dire : quand je ne suis pas enceinte lol) mais en fait elle a trouvé sa place dans ma garde-robe. J’ai reçu d’ailleurs à son sujet le compliment ultime : « on dirait une robe Chloé ». Depuis elle ne quitte plus mon placard/ma valise. C’est la robe super facile quand on ne sait pas quoi mettre. Je suis aussi assez fière des surpiqûres, mais ça, il faut être couturière pour les voir 😉

 

2. Sweat Sloane de Named Clothing, tissu Stragier (non blogué) :

Portabilité : Top. Super facile à assortir. Avec un jeans, c’est le choix facile pour une tenue décontractée. C’est d’ailleurs mon deuxième Sloane, tellement le premier était porté.

Confort : Top. Forcément, c’est un sweat 😉

Durabilité : Pas mal. Autant le premier cousu en molleton de mérinos n’a pas bougé du tout malgré les 50 lavages, autant celui ci commence à boulocher…. un peu.

Style : Pas mal. Il ne casse pas des briques, c’est juste un sweat, mais ses pinces le rendent un peu spécial et un peu plus habillé.

 

3. Cardigan Esme Named Clothing, tissu Joel & Sons Fabrics :

Portabilité : Pas top. Ce qui semblait être une super idée au début n’est pas facile à assortir tous les jours. Autant à New York ou à Hong Kong, le cardigan doré oversize, ça passe, autant en France pendant les vacances de Noël on m’a demandé si j’étais en robe de chambre… La matière chaude mais pas trop non plus est aussi peu adaptée au climat Hongkongais.

Confort : Top. Évidemment il est oversize…

Durabilité : Pas mal. Mais quelques mailles de Lurex sont abîmées, tu t’accroches et zou c’est foutu.

Style : Pas mal. Dans l’absolu je l’aime vraiment bien, et le tissu est magnifique, mais il n’est pas facile à accessoiriser ou assortir au quotidien.

 

4. Robe fleurie The Ultimate Wrap Dress Sew Over It London, tissu Tessuti Fabrics :

Portabilité : Pas top. Elle est courte et décolletée, un peu de vent et on ne cache pas grand chose. Du coup c’est mieux de la porter avec un leggings ou un collant en mi-saison, auquel cas le décolleté est peu approprié.

Confort : Pas top. Il faut faire attention à ce que le décolleté ne baille pas. Et c’était un jersey de viscose, je n’aime vraiment pas cette matière.

Durabilité : ?. Pas assez portée pour juger.

Style : Pas mal. Dans l’absolu je l’adore aussi, surtout l’imprimé et son parfum d’années 90 mais elle n’est pas simple à assumer.

 

5. Esther Shorts de Tessuti Patterns, tissu Tessuti Fabrics :

Portabilité : Top. Super facile à assortir.

Confort : Pas top. Après le deuxième bébé, je n’ai pas complètement retrouvé ma taille, et j’aspire à plus de confort, là, la ceinture est ajustée et non stretch. Donc pas génial à porter toute une journée.

Durabilité : ?. Pas assez porté.

Style : Top. Évidemment, c’est genre LE basique, noir et bien coupé, ni trop long, ni trop court.

 

6. Top Newlook #6517, tissu Stragier :

Portabilité : Pas top. Tout ce que je vois ce sont les pinces que je trouve trop pointues/hautes.

Confort : Top. Évidemment, du lin ample en été on fait pas mieux.

Durabilité : ?. Pas assez porté.

Style : Pas mal. Mais vraiment ces pinces me chagrinent. Et quand on commence à être obsédée par quelque chose on s’imagine que tout le monde voit la même chose!!

 

7. La robe chemise « Aster » Colette Patterns tissu Stragier :

Portabilité : Top. .

Confort : Top. Évidemment pareil qu’au dessus, du lin ample en été on fait pas mieux.

Durabilité : Pas mal. Mais tellement lavée que j’ai un endroit où j’avais coupé très court les marges de couture qui s’effiloche (le lin c’est pas génial pour ça).

Style : Top. Elle se suffit à elle toute seule donc c’est le choix super facile en été. Elle va avec n’importe quel sac ou chaussure en plus. Noire et en lin, c’est le combo vraiment passe partout. 100% Slow Fashion.

 

7. Le pantalon Flint Megan Nielsen Patterns, tissu The Draper’s Daughter :

Portabilité : Pas top. Au début ce pantalon devait juste être une toile pour tester la coupe. J’avais du coup choisi un tissu tout abîmé au lavage pour le test. Seulement, au fur et à mesure que le projet prenait forme, j’aimais de plus en plus le résultat et j’ai décidé de finir la toile comme je finirais un projet définitif. Mais en fait, le tissu reste trop froissé/abîmé pour être porté hors de la maison.

Confort : Top. Le pantalon est très large.

Durabilité : ?. Pas assez porté.

Style : Bof. En fait ce genre de coupe c’est très joli de devant mais vraiment pas super flatteur de derrière et s’il y a du vent n’en parlons pas… A voir avant d’en recoudre un autre. Peut-être qu’il faudrait rajouter des poches derriere. En tous les cas ce n’est pas d’actualité.

 

8. Chemise Archer Grainline Studio, tissu Amandine Cha :

Portabilité : Top. Chemise passe partout, que ce soit la coupe ou les coloris. Elle va aussi bien avec un jeans qu’un pantalon noir.

Confort : Top. Le tissu est un véritable plaisir à porter, tout doux tout chaud. Le patron et le tissu s’entendent vraiment très bien.

Durabilité : Top pour l’instant mais je ne l’ai cousue qu’en Décembre, donc pas encore assez de recul.

Style : Top. Genre LE basique décontracté mais impeccable, ou LA chemise boyfriend mais quand même ajustée. Et j’aime vraiment ce coloris Aubergine. Si ça ne prenait pas aussi longtemps, j’en recoudrais sûrement une autre!!

 

Conclusion : En fait vraiment ce que je porte le plus sont les vetements les plus basiques et unis, mais bien coupés, dans une super matière naturelle et avec un petit détail. Et puis j’apprécie mon petit confort aussi 😉

 

*****************************************************************************************

Couture Homme :

Je n’ai cousu que 2 vetements pour lui l’année passée. En fait il n’a pas eu besoin de grand chose (il est de toutes façons en uniforme la plupart de la semaine) comme il a déjà à peu près tout ce qu’il faut pour l’instant dans son armoire. J’aimerais quand même lui coudre un peu plus de mérinos pour que les tshirts tournent plus, et des chemises classes mais pas trop non plus.

1. Tshirt col V Strathcona Thread Theory, tissu The Fabric Store :

Portabilité : Top. Super facile à assortir, va avec tout de par la couleur (rayures grises-noir), la coupe ou la matière (mérinos-tencel) qui se porte en toutes les saisons seule ou en superposition.

Confort : Extra. Je mets encore un cran au dessus tellement que c’est doux et fluide 😉

Durabilité : Top. Porté et lavé des millions de fois, il n’a pas bougé.

Style : Top. Ben en même temps c’est un tshirt, donc genre LE basique qu’il est important d’avoir dans sa garde-robe!

 

2. Tshirt col tunisien Strathcona Thread Theory, tissu The Fabric Store :

Portabilité : Top. C’est un autre basique.

Confort : Top. Voir ci-dessus.

Durabilité : Pas mal. Porté beaucoup, le tissu ne bouge pas mais les coutures si. 2 coutures se sont décousues. Je ne sais pas trop comment éviter ça. La couture machine sera toujours moins bien et moins résistante qu’une vraie couture à la surjeteuse ou recouvreuse j’imagine.

Style : Pas mal mais peut faire mieux. Les manches sont trop longues et trop « baggy ». Je ne suis pas non plus impressionnée par mon col tunisien en jersey (lui il dit que si mais il est juste poli haha).

 

Conclusion : Continuer à lui coudre des basiques de couleurs neutres, et surtout en super matière car monsieur adore son petit confort et ne retournerait au polyester pour rien au monde 😉

 

***********************************************************************

Couture pour les filles :

Ici aussi peu de projets car Eleanor est trop petite pour que ça vaille vraiment le coup de coudre (et a déjà 40000 fringues) et on a reçu énormément d’habits en très bon état pour Vivi.

1. Les petits leggings denim en 12 mois et 24 mois, patrons maison, tissu Fil Etik :

Portabilité : Top. Super facile à assortir.

Confort : Top grâce au stretch.

Durabilité : Pas mal. Mais encore une fois, une couture s’est décousue au niveau de l’élastique comme je n’utilise pas de machine professionnelle. Le tissu est impeccable et ne bouge pas sinon, malgré les 40000 lavages.

Style : Top. On a tous besoin d’un jeans dans son placard!!

 

2. Mini Marthe RDC, tissu du Japon :

Portabilité : Pas mal. En fait la robe se suffit à elle-même mais elle fait peut-être un chouilla trop habillée pour un usage quotidien au parc 😉

Confort : Pas mal. Mais rien ne vaut le jersey pour les enfants quand même, avec ce patron et en popeline elle peut moins bien lever les bras.

Durabilité : Top. Beaucoup portée comme Vivi était obsédée par cette robe pendant une période, elle a jamais bougé.

Style : Pas mal. Bon le tissu était imposé par ma fille, mais je pense quand même que j’aurais du choisir un autre patron plus estival. Marthe fait plutôt blouse de mi-saison.

 

3. Robe de princesse, tissu Alice Amandine Cha (non blogué car il fait trop froid pour photographier la robe seule sans gilet) :

Portabilité : Pas mal. Mais plutôt habillée et les enfants passent en général plus de temps à ramper dans le parc et sauter dans les flaques que dans des évènements mondains.

Confort : Top. Très agréable à porter.

Durabilité : ?. Pas assez de recul.

Style : Top. Quand un tissu violet rencontre une coupe de princesse, le rêve de toute petite fille se réalise… 😉

 

Conclusion : Mieux réfléchir à l’association patron/tissu et coudre des vetements cools mais plus adaptés au quotidien (mouvementé) des 2 puces 😉

 

Et chez vous alors ça donne quoi ce bilan? 🙂

Encore une fois très très belle année et à tout bientôt avec les projets de 2018!!! ❤ ❤

xxx

Publicités

Testeuse pour Amandine Cha!

Quelle jolie surprise ce matin en me réveillant et en découvrant que j’avais été sélectionnée par Amandine pour faire partie de son équipe de couturières responsables!

La marque de tissus d’Amandine (connue en tant que « Les Trouvailles d’Amandine » et maintenant simplement « Amandine Cha » du nom de sa fondatrice) est l’une des seules en France à être labellisés GOTS, et c’est l’une des seules marques à encore produire en France. Sans délocaliser une seule étape, si ce n’est la production du coton 😉 Pour l’instant la marque propose toute une variété de qualités de tissus en coton (Batiste, lange, denim, popeline, jersey etc.) mais, d’après ce que j’avais compris dans un de ses articles, il est fort possible qu’elle se lance aussi dans le lin (Youpi!! Celles qui suivent ce blog depuis un moment connaissent mon amour fou pour cette matière avec laquelle je me suis cousu un short et une robe rouge, et avec laquelle j’ai cousu un bermuda léger pour Steve. Et petit spoiler, une robe chemise en lin devrait arriver très bientôt 😉 ). C’est vrai que c’est quand même un sacré paradoxe, le lin est majoritairement produit en Belgique et dans les Hauts de France, mais pour autant, il est quand même envoyé en Asie pour le tissage (Avant de revenir en France au même prix…)! La marque ne propose ni viscose et ni polyester (Ouf!) pour lesquels vous connaissez notre désamour. Que ce soit parce que ce sont des catas environnementales, mais aussi et tout simplement car c’est très désagréable à coudre et à porter 😛

Lire la suite

Col tunisien… ou pas…

strathcona-henley-thread-theory-9Tshirt version manches longues et col tunisien du Strathcona de Thread Theory, en jersey de merinos de The Fabric Store.

Forte de 2 succès auprès de mon mari avec les Tshirts Strathcona, version col rond, et version modifiée col V, je me suis lancée dans la version « Henley » avec col tunisien, proposée par Thread Theory. Le pire c’est que mon mari n’a même jamais demandé de col tunisien, c’est moi qui me suis lancée « pour changer un peu ».

Qu’est ce qu’il peut bien arriver de toutes façons, le patron est seulement un « petit 2/5 » en niveau de difficulté… Hmmm… Oui mais… Les explications ne sont pas très claires et impossible de trouver un tuto sur le site de la marque (comme par exemple pour la pose de la braguette des Jedediah Pants). J’en ai trouvé un plus tard sous ce lien. Les explications du livret, j’ai du les lire une dizaine de fois, mais impossible de voir où j’allais ou ce que ça allait donner. Du coup j’ai juste essayé de suivre bêtement point par point en espérant à un moment comprendre comment toute cette patte de col s’articulait (je n’avais jamais cousu de col tunisien ou de patte polo auparavant).

Lire la suite

#2017makenine(ty) – Partie 2

Hello 🙂 Il y a quelques jours je vous présentais une partie des projets couture de cette année, ceux pour femme 😉 Ils sont quasiment tous reliés aux 2 défis garde-robe capsule de cette année, celui de Clo #jecoudsmagarderobecapsule et celui de Blue Bird Fabrics #SewMyStyle.

Dans cette partie, je vais maintenant vous présenter ceux pour l’instant que j’aimerais pouvoir coudre pour mon mari et ma fille, qui a 2 ans (la petite dernière encore bien au chaud attendra d’être un peu plus grande 😉 ), dans le cadre du propre challenge #uneanneedecouture de ce blog 🙂

Lire la suite

#2017makenine(ty) – Partie 1

Hello hello 🙂 j’espère que vous abordez bien cette toute nouvelle année, pleine de dynamisme et de magnifiques projets couture (ou autres!) ❤ 😀 Et je vous souhaite encore une très très belle année ^^ Mille mercis d’être toujours plus nombreuses à suivre notre aventure sur ce blog ou instagram, vos commentaires toujours si bienveillants sont un vrai plaisir à lire et c’est vous qui me donnez l’énergie de coudre pour 3 (et bientôt 4!) ❤

Avec la nouvelle année, les challenges fleurissent sur instagram, et je me suis déjà inscrite à 2 (qui se recoupent): Le projet #jecoudsmagarderobecapsule de Clo et #sewmystyle de Bluebird Fabrics. Et sur instagram, en général chez les couturières, après tous les #2016bestnine, viennent les #2017makenine, censés présenter nos 9 projets couture pour l’année. Dans le cadre des projets #jecoudsmagarderobecapsule et #sewmystyle, j’en suis donc en théorie déjà avec une liste de 12 vêtements pour moi! (Un par mois)

Et ça c’est sans compter sur mon propre challenge #uneanneedecouture qui consiste à coudre tous les vêtements dont ma famille a besoin pendant toute l’année! Donc la liste se rallonge et il va falloir une sacré organisation! Surtout avec l’arrivée d’une petite nouvelle en février (heureusement c’est une autre fille XD !!). Donc voici où on en est dans les projets de 2017 pour l’instant:

Lire la suite

La version col V du T-shirt Strathcona

tshirt-strathcona-thread-theory-col-v-7Tshirt Strathcona modifié de Thread Theory en jersey Mérinos-Tencel de chez The Fabric Store.

Pour commencer, très très bonne année 2017!!! Pleine de belles choses et de jolies réalisations 🙂 ❤ ❤ Je reviendrai tout bientôt un peu plus longuement sur 2017 dans un post qui lui sera dédié 🙂 En attendant, voici comme promis l’article sur le Tshirt Strathcona col V de mon mari qui était déjà tout prêt à être publié ^^ C’est ça qui est chouette quand tu es enceinte, c’est que même un 1er janvier tu es toute fraîche pour t’occuper de ton blog 😉

Honnêtement quand j’ai commencé cette aventure couture il y a un peu plus d’un an, je n’aurais jamais pensé qu’elle allait autant enthousiasmer mon mari! Plutôt le contraire d’ailleurs, dans ma tête, je visualisais cette scène culte à chaque fois que j’allais lui présenter une nouvelle réalisation…

Lire la suite

Le bermuda léger en lin

BERMUDA JEDEDIAH THREAD THEORY LIN 9

Mon mari porte son bermuda léger en fine toile de lin de chez Stragier, patron Jedediah de chez Thread Theory, doublure poche et biais en tissu japonais de chez Fabric Tales, un T-shirt de sa collection personnelle Mr Vintage, et ses chaussures Veja.

My husband wears light bermuda shorts made from Stragier thin linen fabrics, Thread Theory Jedediah Pants pattern, lining made with japanese fabric from Fabric Tales, Tshirt Mr Vintage, and Veja shoes.

Le compagnon parfait pour les étés chauds et humides: le lin! Le lin est tellement classe et agréable à porter, il laisse bien respirer la peau, et rien n’égale les matières naturelles quand il fait 35 degrés 🙂  Tout me plaît dans cette matière, j’adore les petites irrégularités qui rendent si intéressant ce tissu même uni, et le fait qu’il ait le potentiel pour être l’un des tissus les plus eco-friendly et durable qui puisse être. Le bermuda utilise la superbe fine toile de lin de chez Stragier avec laquelle je m’étais déjà fait la robe Do Brazil de Vanessa Pouzet. J’aime tellement porter cette robe en été, qu’il était de mon devoir de femme de faire aussi profiter mon mari de cette matière 😉

The best friend for hot and sweaty summers: Linen! Linen is so elegant and nice to wear, it lets your skin breathe, and nothing can compare with naturel materials when the thermometer exceeds 35 degrees 🙂 I love everything about this material, I love the unevenness of this fabric that makes it so charming and interesting even when it is plain. Not to forget that it has the potential to be one of the most sustainable and eco-friendly fabric out there ❤ These pants use the gorgeous thin linen fabric from Stragier, that I already used before for Vanessa Pouzet Do Brazil dress. I love so much wearing this dress in summer, that it was my duty as a good wife to sew something out of this fabric for my husband too 😉

Lire la suite

Le sweat en mérinos MakeMyPattern

HOODIE MAKE MY PATTERN 1

Steve porte son sweat à capuche Make My Pattern en mérinos (pour sweatshirt) de chez New Zealand Merino And Fabrics. Oui on est en vacances dans le Jura à la campagne, donc c’est relax sur le rasage 😉

[Steve is wearing his Make My Pattern hoodie in merino sweatshirting from New Zealand Merino And Fabrics. Yes, we are on holidays in Jura in the countryside, hence the taking it easy on the shaving 😉 ]

Make My Pattern, je l’ai découvert sur Instagram. Il n’y a pas à dire, Instagram c’est formidable pour le Do It Yourself. Joost De Cock, le créateur du site, y parlait de courbes de Bézier, donc forcément, ça m’a interpellée.

I discovered Make My Pattern through Instagram. Instagram is really fab for Do It Yourself… Joost De Cock, the creator of the website was talking about Bezier curves, so of course, it intrigued me.

Lire la suite

Strathcona rayé en Mérinos / Tencel

STRATHCONA TEE 11B

T-shirt Strathcona de Thread Theory (Version manches courtes) en taille L, en jersey rayé mérinos-tencel d’une douceur hallucinante de chez New-Zealand merino & Fabrics. Porté avec son jeans délavé G-Star.

Thread Theory Strathcona T-shirt (Short sleeves version), size L, in an hyper soft thin stripes merino-tencel jersey from New-Zealand merino & Fabrics. Steve is wearing it with his G-Star jeans.

Je ne vous cache pas que je n’en menais pas large en regardant le tissu et le patron du T-shirt Strathcona… Les pièces du patron m’apparaissaient toujours aussi gigantesques que quand je lui ai fait son bermuda et puis mon expérience récente de couture de jersey de mérinos pour la puce s’était soldée par un massacre du poignet droit…

I have to admit that I really wasn’t showing off looking at the fabrics and Strathcona Tee pattern… The pattern pieces still looked humongous to me (same feeling as the day I made Steve’s bermuda shorts) and my recent thin knit sewing experience for my munchkin ended up with a slaughter of the cardi right wrist…

Lire la suite

Le bermuda Thread Theory

BERMUDA THREAD THEORY2Mon mari porte son nouveau bermuda Jedediah Thread Theory en coton sergé léger bleu canard de chez Stragier (encore eux! Mais pour de l’uni de bonne qualité et des bons conseils, j’ai toujours tendance à me tourner vers eux….) taille 33, sa chemise Calvin Klein, et son bébé ;P [My husband is wearing its new Thread Theory Jedediah shorts in a very light duck blue coton twill from Stragier, size 33 and his Calvin Klein shirt. Baby accessorizes the look ;P]

Honnêtement, je vous le dis maintenant, mais quand j’ai ouvert la pochette des Jedediah pants de Thread Theory, j’ai cru que je n’y arriverai jamais… Déjà, le nombre de pièces sur le patron était effrayant, ensuite la taille des pièces du patron était aussi angoissante, et je ne parle même pas du moment ou j’ai commencé à lire les instructions pour monter le short….. en anglais…. Certes mon mari est néo-zélandais, mais je ne pense pas que lui même sache ce qu’est un « Flat fell seam »…

[Honestly, I can tell you now, but when I opened the envelope of the Thread Theory Jedediah pants pattern, I thought I would never make it… Firstly, the number of pattern pieces was scary, then the size of the pattern pieces was frightening, and I will not even mention the moment where I started to read the instructions….. in english…. My husband might be a kiwi, but I highly doubt he already even heard of the concept of « flat fell seams »…]

La tentation d’aller lui chercher son short que je voulais esprit « American sportswear » à l’outlet store de Tommy Hilfiger ou Ralph Lauren juste à côté de chez nous, enlever l’étiquette, sortir la planche à repasser et semer des petits morceaux de fil partout dans l’appart avant qu’il rentre du boulot était très très grande! Mais bon, sur un malentendu, j’ai du réussir à me ressaisir et je vous garantis que le short sur la photo est bien fait maison!

[The temptation to go and get his American Sportswear style shorts at the Tommy Hilfiger or Ralph Lauren outlet store just next door, remove the tag, get the ironing board out, and spread pieces of threads everywhere in the flat before he gets back from work was very high! However, it looks like, on a misunderstanding, I managed to pull myself back together as I can ensure you these shorts are homesewn!!]

Lire la suite