Testeuse pour Amandine Cha!

Quelle jolie surprise ce matin en me réveillant et en découvrant que j’avais été sélectionnée par Amandine pour faire partie de son équipe de couturières responsables!

La marque de tissus d’Amandine (connue en tant que « Les Trouvailles d’Amandine » et maintenant simplement « Amandine Cha » du nom de sa fondatrice) est l’une des seules en France à être labellisés GOTS, et c’est l’une des seules marques à encore produire en France. Sans délocaliser une seule étape, si ce n’est la production du coton 😉 Pour l’instant la marque propose toute une variété de qualités de tissus en coton (Batiste, lange, denim, popeline, jersey etc.) mais, d’après ce que j’avais compris dans un de ses articles, il est fort possible qu’elle se lance aussi dans le lin (Youpi!! Celles qui suivent ce blog depuis un moment connaissent mon amour fou pour cette matière avec laquelle je me suis cousu un short et une robe rouge, et avec laquelle j’ai cousu un bermuda léger pour Steve. Et petit spoiler, une robe chemise en lin devrait arriver très bientôt 😉 ). C’est vrai que c’est quand même un sacré paradoxe, le lin est majoritairement produit en Belgique et dans les Hauts de France, mais pour autant, il est quand même envoyé en Asie pour le tissage (Avant de revenir en France au même prix…)! La marque ne propose ni viscose et ni polyester (Ouf!) pour lesquels vous connaissez notre désamour. Que ce soit parce que ce sont des catas environnementales, mais aussi et tout simplement car c’est très désagréable à coudre et à porter 😛

Lire la suite

Publicités

J’ai testé… la lessive maison!

Le tout premier Makers x FashRev Challenge était une vraie réussite! Vous avez toutes rivalisé d’ingéniosité et de créativité en partageant toutes vos astuces pour donner une longue vie à vos vêtements préférés!

The first Makers x FashRev Challenge was a real success! You have all been so clever and creative, sharing all your tips and fantastic ideas to extend the lives of your favorite clothes!

J’y ai même trouvé une recette de lessive eco-friendly sans toutes les cochonneries chimiques du commerce, partagée par ma super copine @atelierlasauvage.  Et je me suis lancée 😛

I even found there a recipe of ecofriendly laundry detergent, without all the chemical crap that is usually found in ready-to-buy laundry detergent from the supermarket. It was shared by my great friend @atelierlasauvage. So I could not not try 😛

Voici donc la recette de lessive maison de Perrine répétée sur ce blog si vous n’avez pas Instagram:

Lire la suite

La magie du crowdfounding :)

[Photo du carré Pas de Deux de Petitjean Paris, qui propose une ligne en soie hyper canonissime Made In France avec des détails sublimes.  Avec une première collection qui s’inspire en plus du Jura (je suis de Franche-Comté), impossible pour moi de ne pas les financer. Leur campagne sur Kickstarter a été un succès, et vous pouvez à présent retrouver leur collection sur leur site.]

La semaine de Fashion Revolution s’achève tout juste, et j’ai pu me rendre compte via le Makers x FashRev challenge qu’il y avait vraiment un engouement pour la consommation raisonnée, réfléchie et responsable. Que vous débordiez d’idées géniales pour faire durer vos vêtements préférés et tirer le maximum de vos coupons.

Bref, on est super nombreux sur cette blogosphère à vouloir consommer moins et mieux. Ce qui est merveilleux, c’est que de nos jours, on peut très facilement encourager les initiatives qui vont dans ce sens grâce au Crowdfounding (Financement participatif).

Je suis ferme partisane de la croissance verte. Je suis persuadée et convaincue que le développement économique peut se faire en harmonie avec la planète. Qu’il ne faut pas revenir en arrière, mais au contraire aller plus loin grâce à nos nouvelles connaissances. Que l’agriculture devienne plus propre tout en gardant des bons rendements grâce aux connaissances acquises sur la biodiversité et les écosystèmes (apparemment nos connaissances doubleraient tous les 5 ans!). Que les énergies renouvelables se développent et puissent un jour nous suffire. Que l’on invente des avions qui n’utilisent plus d’énergie fossile. La France, pays qui déborde de savoir-faire et d’excellentes écoles/universités devrait mettre le paquet là dessus. Je rêve d’un homme politique qui en fera son programme. Notre président avait mollement utilisé ces 2 mots magiques lors des vœux de la nouvelle année mais pour l’instant on n’a pas vu grand chose.

Lire la suite

Makers x FashRev

[English traduction just below the French text]

J’imagine que même si on n’y pense pas vraiment quand on achète, on voudrait tous que nos fringues soient de bonnes qualité, produites dans des bonnes conditions, respectueuses de l’homme et de l’environnement. Mais on ne sait pas forcément comment s’y prendre, on se dit qu’en tant que consommateur (et non pas PDG de Zara), on ne peut pas faire grand chose, et puis, on n’a pas forcément les moyens d’acheter du « bio-bobo-écolo ».

C’est pour ça que j’ai décidé cette année, pour Fashion Revolution Week, de lancer le challenge Makers x FashRev. Pour montrer que nous, la communauté des couturières, on est derrière l’action de FashRev, et qu’on peut faire quelque chose, qu’on veut aussi une mode plus transparente, avec des ouvriers textiles bien payés. Pas une mode qui fout en l’air les rivières, la faune, la flore de certains pays et la santé de ses habitants. Les vêtements et les matières éthiques et responsables ne devraient pas être un luxe, ils devraient être la norme.

J’imagine que beaucoup d’entre vous qui lisent ce blog en sont même à ne quasiment plus acheter de prêt-à-porter, et coudre tout vous-même. Mais les matières premières et le tissu doivent toujours être produits. Si vous avez un peu de temps, je vous invite vraiment à aller faire un petit tour sur le blog super intéressant d’Amandine des Trouvailles d’Amandine. Elle nous présente tous les textiles, nous explique comment ils sont faits, et quel impact ils ont sur l’homme et l’environnement. On se rend alors compte que même si en cousant à la maison, on a raccourci la chaine de fabrication, on a toujours un impact environnemental et humain important.

Heureusement, maintenant c’est de plus en plus facile de trouver des textiles eco/ethico-friendly, produits dans des bonnes conditions, parfois même de nouveau faits en France, parfois certifiés Oeko-Tex ou GOTS. Et devinez quoi? On vous propose donc de gagner tout ça la semaine de Fash Rev!! (whoop, whoop :P) En participant aux thèmes/défis suivants:

Lire la suite

Tissura Hong Kong

Je me remets tout doucement de ma visite de cet après-midi chez Tissura… Ou le paradis des couturier(e)s à Hong Kong!

I am slowly recovering from my afternoon visit in Tissura… Or the seamstress heaven in Hong Kong!

TISSURA HK 14

TISSURA HK 5

(Le splendide tissu aux reflets dorés à droite est apparemment le plus fin du monde! The gorgeous golden reflects fabric on the right is apparently the finest in the world!)

Initialement j’étais à la recherche d’un détaillant de tissus de qualité, car Sham Shui Po (vous vous rappelez, je vous avais présenté le quartier dans ce post), niveau qualité, j’avais vraiment été déçue. Les tissus de Sham Sui Po proviennent en général de la Chine Continentale, et sont vendus souvent par 3 à 5 mètres. Certes ils ne sont vraiment pas chers (genre 30HKD / 3euros du mètre) mais ils sont pas forcément bien teints, et faits dans des conditions qui ne sont pas forcément les plus respectueuses de l’environnement ou des standards européens. En plus, devoir acheter 3 ou 5m, quand on a besoin que de 50cm, c’est un peu bête.

Initially I was just looking for a good quality fabrics retailer in Hong Kong. Because Sham Shui Po (do you remember? I introduced Sham Shui Po a few weeks ago in this post) when it comes to quality I got so disappointed. The fabrics you find in Sham Shui Po generally come from Mainland China, and are often sold by 3-5 yards. Of course, they are very cheap (about 30HKD/yard) but they are often not very well dyed, and made in conditions that are not always particularly respectful towards the environment or european standards. Moreover, having to buy 3-5 yards when you only need half a yard, that is a bit silly.

Lire la suite

Mamy Factory et ses pulls 100% Made by Mamie

Cette marque ça fait un moment que je voulais vous en parler, mais notre petit mannequin aurait sûrement un peu grogné si je lui avais mis un bonnet et un pull à Hong Kong en cette saison. J’ai découvert Mamy Factory en cherchant comment j’allais pouvoir habiller la puce cet hiver en respectant mes engagements (comme je ne tricote pas, ou alors il faudrait compter 6 mois pour une manche. Pour un pull bébé…).

STEPHANIE LEONE MAMY FACTORYMamy Factory a été fondé par Stéphanie Leone et s’appuie sur un concept, plutôt simple quand on y pense, mais génialissime. Et si on lançait une marque de vêtements où ce serait des mamies qui tricoteraient pour bébé? Après tout, mamie tricote déjà pour tous ses petits enfants, pourquoi ne tricoterait-elle pas pour d’autres bébés?

Lire la suite

La mini Beignet Colette Patterns

JUPE COLETTE PATTERN6

Jupe « Beignet » de Colette Patterns, Taille 2, en chambray de coton bio nuage Deer and Doe pour Les Trouvailles d’Amandine (100% made in France!!) acheté chez Cousette, boutons en bois avec « surpiqûres » de Ma Petite Mercerie. Haut en maille de lin Les ateliers de la maille, sandales plateforme Bronx et bien sur mon sac Rokcork que je ne quitte plus!

[« Beignet » skirt from Colette Patterns, Size 2, in the cloud organic cotton chambray Deer and Doe for Les Trouvailles d’Amandine (Made in France!!) bought in Cousette, wooden « topstiched » button from Ma Petite Mercerie. Linen knit top from Les Ateliers de la Maille, Bronx platform shoes and of course my Rokcork bag!]

Ça faisait un moment que je voulais essayer les patrons de chez Colette Patterns, j’aime beaucoup leur style et le choix de leurs mannequins qui ont un charme dingue. C’est d’ailleurs sûrement à cause du mannequin du chemisier Aster (une nana métissée absolument sublime avec un charisme d’enfer), que du coup j’ai rajouté Aster dans mon panier… Quand on parlait d’éviter les achats impulsifs… Oups…

It had been quite a while that I wanted to try Colette patterns, I really love their style, and the models they choose are stunning. That is actually because of the Aster shirt model (a gorgeous model full of charisma), that I added Aster in my basket… When we were talking about avoiding impulsive purchases… Ooops….

Lire la suite

Le sac de plage façon Pliage de Longchamp ®

SAC DE PLAGE6

Cabas en toile du soleil, pression KAM, double fermeture éclair bleue roi, et tirettes, le tout de chez Ma Petite Mercerie. Je précise que les super mignonnes mini-crocs, super écologiques, sont d’occaz ;P

A Hong Kong, si on exclut les quelques typhons estivaux, on peut dire qu’il fait beau et chaud de mai à novembre. Les shorts, maillots de bain, robes légères et sandalettes occupent donc très logiquement la majeure partie de la garde-robe! Et puis quand tu te réveilles le matin, avec une vue comme ça de ton appart, tu te dis qu’un petit cabas soleil soleil pour y mettre ton fourbi et descendre à la piscine ou à la plage, ce serait somme toute pas mal… 😉

Lire la suite

Les jeans 1083 « Made in France »

1083 - poche avant rivets - christophelevet.fr

En cette période où les médias parlent sans cesse du problème des éleveurs en France, de leur difficulté à boucler leurs fins de mois au prix où on leur achète leur viande/leur lait, il me semblait fort à propos de faire un petit article sur du Made in France. Vous vous en doutez par contre (le titre de ce post vous glissant un subtil indice) il ne s’agira pas de nourriture, il s’agira de textile. Tiens c’est surprenant ça.

Il y a quelques semaines, je vous parlais du démantèlement des Atelières (l’un des derniers ateliers de lingerie haute-couture de France), qui m’avait brisé le cœur (leur liquidation était l’une des raisons d’ailleurs pour lesquelles j’ai commencé ce blog), cette semaine, ça va être beaucoup plus léger, car il s’agit d’une vraie petite success story à la française, celle de la marque 1083 😀

Lire la suite

Le label GOTS

(Je m’excuse pour la bien piètre illustration de cet article, mais je ne suis jamais allée dans un champ de coton, du coup j’ai pris une photo du bois de Boulogne… On fait avec ce qu’on trouve!)

Après Oeko-Tex, on poursuit notre tour du monde des labels et certifications, avec le label GOTS! Le label GOTS on le voit un peu partout, mais qu’est ce qu’il garantit exactement?

En gros, il te dit que ton produit, il est composé au minimum de 95% de produit biologique (reconnu par les autorités locales mais aussi par les autorités du pays dans lequel le produit fini est vendu). Mais pas que. L’ajout de produits chimiques, par exemple pour la teinture, est limité, certains produits toxiques (genre métaux lourds) sont bannis. Mais aussi, l’usine de production doit respecter un certain nombre de normes environnementales, particulièrement pour le traitement des eaux usées (Vous aviez entendu parler de cette rivière en Chine mystérieusement devenue toute rouge en une nuit?), la consommation de l’eau, de l’énergie. Et sociales. Comme l’interdiction du travail des enfants (ça nous semble évident chez nous, mais dans certains pays, c’est malheureusement encore courant), du travail forcé, mais aussi assurer une rémunération correcte et des conditions de travail acceptables.

Des organismes de certification indépendants sont chargés d’auditer les entreprises qui souhaitent obtenir ce label. Après, un label ça ne fait pas tout. Un label de nos jours, c’est surtout très vendeur. Surtout celui de « coton bio », parce que ça fait du bien à la conscience, et on se dit que ça ne peut qu’être bon pour notre peau ou celle de nos enfants. Mais il faut quand même faire attention, certains produits « bio » sont de mauvaise qualité, super mal teints (il faut bien rattraper le manque à gagner quelque part!), et vous déteindront dessus à la première goutte de sueur. Le fait que le coton soit bio ne vous garantit pas que la teinture est aussi bonne pour vous!

Aussi, ce n’est pas parce que la société n’est pas dans le répertoire GOTS qu’elle ne respecte pas l’environnement, ou ses travailleurs, loin de là. Ça peut tout simplement vouloir dire que remplir des tonnes de paperasse, ça la soule et qu’elle n’a pas que ça à faire, surtout quand la société est de toutes façons connue pour faire des produits d’une excellente qualité, et n’a plus rien a prouver! On peut donner l’exemple de la maison familiale Stragier, implantée en Belgique, qui se fournit en lin du nord de la France (ou de la Belgique), dont le bâtiment est une éco-construction ou encore qui utilise des poêles autrichiens à haut rendement pour le chauffage. Aucune de ces infos n’est trouvable sur leur site.

Sur une autre thématique, celle des légumes, je discutais l’autre jour avec le maraîcher qui possède la Dragontail Farm à Mui Wo (pour ceux qui habitent à Hong Kong), il n’a pas de certification bio, parce que ça représente une tonne de paperasse, et ça le soule. Son temps il le passe à cultiver ses légumes, à essayer de lutter contre les insectes, limaces ou mauvaises herbes diverses et variées dans son champs. Mais ses légumes sont excellents, ressemblent à ceux du jardin de ma mère, petits, non calibrés, parfois même pré-grignotés, probablement le meilleur signe qu’en effet il n’utilise pas de pesticide. Quand je compare avec l’Ecofarm du « Docteur Chief Farmer Lam » (aka le Chuck Norris des fermiers) qui truste le marché du panier de légume/fruit bio à Hong Kong, le contraste est saisissant. Chez Ecofarm (providence farm), tout est dans la communication, et on en rajoute sur les bienfaits des légumes bios à grand renfort de mots compliqués (que nous pauvres mortels ne pouvons pas comprendre), on brandit les merveilleux certificats organico-ecorcerto-bio et on en fait des tonnes sur la culture méga intelligente dans leur ferme (c’est pour ça que les insectes ont peur et que même les orages font demi-tour). Après 3 newsletters soulantes (pourtant tu te rappelles bien avoir coché la case « non je ne veux pas de nouvelles ») où on te rappelle que tu n’as pas commandé cette semaine et qu’il faut vite vite le faire avant que les stocks disparaissent, t’en peux plus, et tu réalises que vraiment, le bio c’est devenu parfois un méga-outil marketing!

Enfin, revenons au sujet qui nous préoccupait, pour en savoir plus, vous pouvez directement vous rendre sur leur site ou visionner leur petit film. Je ne vais pas recopier toutes leurs infos ici, ça n’aurait guère d’intérêt 😉

Et si vous recherchez une société qui imprime/tisse/teint/ [n’importe quelle étape du processus de fabrication]/produit des tissus/fringues labellisés GOTS? Vous pouvez faire vos recherches directement sur leur site.

Petite liste quand même pour vous de quelques fabricants de tissus certifiés GOTS en France Lire la suite