Tuto DIY: La robe rectangle

Je vous présente ma robe préférée 🙂 Et je ne l’ai pas faite 😛 (« Quoi?? Mais qu’est-ce qu’elle fait sur ce blog alors?? ») Cette robe, je l’ai achetée il y a plus de 5 ans en Suisse chez Blue Lemon. Et elle ne me quitte plus depuis 5 ans, elle me suis au travail avec des ballerines, en hiver avec un cardigan oversize, à la piscine/plage par dessus le maillot, pendant mes grossesses, pour l’allaitement grâce à ses grandes emmanchures, en avion pour son confort, et même en soirée avec des talons et les accessoires qui vont bien!

(Parenthèse touristique: Vous noterez l’échafaudage en bambou typique de Hong Kong 😉 )

Cette robe est pourtant probablement la robe la plus simple du monde, et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai choisi de proposer un tuto. Pour que les débutantes qui hésitent à se lancer osent se lancer et puissent découvrir la satisfaction et le plaisir de faire leurs propres vêtements. Mini mise en œuvre, maxi résultat! Si en plus vous portez cette robe autant que moi, alors on aura tout gagné 😉

En fait le secret de cette robe c’est sa matière (c’est sur que ça ne va pas être sa couleur: noire, ou sa coupe: 2 rectangles). La matière fait tout. La mienne est faite avec un interlock très léger 90% modal – 10% élasthanne. Donc le choix du tissu pour cette réalisation est absolument primordial. Pas de jersey/interlock épais et lourd (effet cylindre), pas de jersey au rabais qui part en diagonale (on a toutes eu ça, vous savez le coupon qu’on essaie de découper droit mais qui part en diagonale), pas de tissu qui gratte, pas de tissu pas fluide. L’idée c’est que le tissu soit fin et presque transparent mais suffisamment dense quand même pour bien tomber. Un mérinos-tencel comme celui des tshirts de Steve (ici et ici) irait par exemple parfaitement pour la mi-saison. Le mérinos seul est moins dense et tomberait moins bien. Ce tissu vous n’en aurez besoin que d’un mètre / un mètre dix (pour une laize de 130cm ou plus), donc autant ne pas lésiner sur la qualité!

Pour info, je fais 1m72, et à peu près 86-66-89 (taille 36 en général), ce patron devrait marcher pour plusieurs tailles, mais si vous souhaitez un peu plus d’ampleur, il suffit de rajouter des fines bandes aux emplacements indiqués.

Déjà, je voudrais rassurer toutes les sceptiques, la maille ce n’est pas plus dur que le tissu trame & chaîne! Et pas besoin de surjeteuse/recouvreuse non plus! C’est tout pareil que pour une popeline de coton, sauf qu’au lieu de faire des points droits, on choisit du petit point zigzag. Et puis on va tout doucement pour pas étirer la maille. Le plus difficile pour la maille, c’est le découpage. Le tombé de la robe en dépend donc c’est important de ne pas négliger cette étape. Donc plier le tissu en 2 et découper, on oublie. Non, on pose son patron sur le tissu bien à plat, non étiré, ni déformé, on épingle de suite le droit fil, puis tout le patron, et on pose des poids – les livres en carton de mes filles vont bien je trouve 😉 – tout partout pour que rien ne bouge quand on découpe. Vous êtes prêtes? Allons-y pour le tuto alors 😉

Matériel:

  • 110cm de tissu qui tombe bien (voir ci-dessus) en laize au moins 130cm (sinon il faudra couper 2 hauteurs) et avec une élasticité idéale de 25% (voir plus bas);
  • du fil assorti;
  • du ruban soit élastiqué (genre le transparent que l’on voit dans les sous-vêtements) ou du ruban sergé, ça va très bien aussi. C’est juste pour soutenir les épaules;
  • le patron recopié de la robe (voir en dessous). Rajouter 1cm de marge de couture tout partout, sauf en bas où vous pouvez rajouter 2.5cm c’est plus joli (1 inch);
  • stylo, épingles, planche à repasser, machine etc;

Instructions:

  • Découper les 2 pièces de tissu (devant et dos) en suivant les instructions précédentes;
  • Vous avez remarqué qu’il manque les bandes de finition au col et sur les emmanchure. On va donc les découper ensemble. Pour la largeur c’est facile, c’est 6cm (2 fois 2cm plus 2 fois 1cm de marge de couture). Pour leur longueur c’est un chouilla plus délicat car ça dépend de l’élasticité de votre tissu. Comment déterminer cette élasticité? C’est tout simple. Posez une règle sur votre tissu dans le sens de la largeur. Mettez vos pouces sur la graduation 0 et 10cm de la règle. Puis tirez doucement le tissu avec la main droite. Le tissu va s’étirer jusqu’à une 2eme mesure qu’on appellera L. Et (L-10cm)/10cm c’est votre élasticité. J’ai obtenu L=12.5cm donc mon élasticité est (12.5-10)/10=0.25 = 25%. On va donc jouer la dessus pour avoir un joli col plat. La bonne nouvelle c’est que j’ai fait le calcul pour vous, et je vous recommande pour un tissu à 25% d’élasticité de découper une bande de 72cm de long par 6cm de large (ça inclue 1cm de marge de couture). Pour les manches on ne veut pas forcément que la bande soit autant à plat, donc une bande de 46cm par 6 ira très bien. Enfin 2 bandes comme il y a 2 manches 😉 Une alternative pour les couturières plus a l’aise et qui ont plus l’habitude de coudre des tshirts, c’est de déterminer la longueur de la bande à la pose. Prendre plus de 80cm (col) et 50cm (manches) puis fermer la bande et découper ce qui est en trop juste avant la fin de la pose du col/des manches;
  • Maintenant que vous avez toutes les pièces on va s’attaquer à la couture de la maille. Si vous n’avez pas de surjeteuse on va s’y prendre tout pareil que dans ce billet qui relate ma première expérience avec la maille: le tshirt Strathcona de Steve. Les 2 rangées de petits points zigzag marchent très bien 🙂 Donc d’abord on va faire les coutures des épaules. Pour ça, mettre le devant sur le dos (endroit contre endroit), faire coïncider les épaules, poser le ruban pareil que sur le tshirt de Steve, épingler les 3 épaisseurs puis piquer doucement côté ruban;
  • Faire les coutures des côtés. Pour ça, laisser le dos contre le devant endroit contre endroit, faire bien coïncider les bords, bien épingler, et piquer très doucement la première couture zigzag pour ne pas distendre le tissu du haut au fur et à mesure qu’on avance. Si besoin, réduire la pression du pied (regardez votre mode d’emploi, il doit y avoir une molette/un bouton qui règle ça sur votre machine);
  • Ensuite vous pouvez poser les bandes de col et d’emmanchure en suivant les instructions de cette vidéo très complète (je vous recommande pour le col de mettre la couture de la bande milieu dos comme sur la vidéo, et pour les manches, mettez la sous l’aisselle):
  • Houra!! Votre robe est quasiment finie!! Tout ce qu’il vous reste à faire c’est l’ourlet du bas et c’est tout! Et c’est tout simple comme les pièces sont bien droites. On replie juste 25mm, on repasse, on épingle, puis on pique au point zigzag à 20mm! Par contre allez bien tout doucement et guidez bien le tissu sinon vous risquez de vous retrouver avec un ourlet qui part en diagonale. Repassez et voilà!!

Au fur et à mesure que je relis cet article, je me demande si ça ne marcherait pas aussi avec un tissu non stretch, genre avec un joli tencel imitation jeans que j’ai dans le placard. Il faudrait peut-être juste poser du biais au col au lieu de la bande… Si quelqu’un essaie avant moi, montrez moi le résultat! 😉

Toujours pas complètement convaincue par la magie de la couture? Allez faire un tour sur le site de la nouvelle marque éthico-bobo-chic de Nikki Reed (oui oui la star de Twillight, ne me demandez pas comment j’ai connu sa marque lol) qui s’appelle « Bayou with Love« . La « Nikki dress » (vous noterez que c’est même le modèle à qui elle a donné son nom!) ben en gros c’est la même, juste un peu plus longue, et fendue (et ça c’est très facile aussi, je vous montre dans le prochain tuto de la robe chemise)!

Et cette robe coûte 200USD, oui, vous avez bien lu 200USD… Quand vous pouvez avoir exactement la même au prix de 150cm de tissu! Elle utilise juste un tissu à très fines cotes. Mais sinon avec la robe plus haut vous pouvez aussi la laisser tomber négligemment sur votre épaule 🙂 Je ne le fais juste plus car je sais pas si vous avez déjà vu des bretelles de soutien-gorge d’allaitement mais c’est très vilain 😉

Très bonne couture! Et on se retrouve très bientôt avec le tuto de la robe chemise finie cette fois-ci mais pas encore photographiée 😉 Les photos ont d’ailleurs été prises à Sham Shui Po en allant chercher ses boutons ^^

Très bonne semaine!! ❤ xxx

Publicités

Un commentaire sur « Tuto DIY: La robe rectangle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s