Slave to Fashion giveway :)

[English translation below 🙂 ]

La Fashion Revolution Week a commencé et devrait se prolonger jusqu’à dimanche 🙂 Le but est toujours le même, faire pression sur les marques en tant que consommateur pour exiger plus de transparence après l’effondrement de l’usine textile Rana Plaza au Bangladesh qui a fait plus de mille morts. Malheureusement encore de nos jours et plus que jamais les vêtements sont faits dans des conditions déplorables, se rapprochant de l’esclavagisme. En façade tout va bien dans le meilleur des mondes, mais souvent les sous-traitants peu regardants vont eux-mêmes sous-traiter la production et le pantalon ou le bracelet sera en fait fait dans une cave, par un enfant. Et ça me révolte profondément.

C’est pour ça que quand Safia Minney, une des pionnières de la mode éthique (qui a créé People Tree et que je vous avais déjà présenté dans l’article sur « The True Cost« ) a lancé sa campagne de Crowdfounding pour écrire son livre « Slave to Fashion » et tenter d’éradiquer l’esclavagisme des temps modernes, je n’ai pas longtemps hésité. Le livre regorge d’informations et de pistes sur comment on peut agir et consommer plus éthique. Et devinez quoi? L’un des chapitres est intitulé « Be Passionate about Fabrics ». Et je pense que la plupart de mes lectrices n’auront aucun mal à respecter cette règle 😉 C’est aussi dans ce livre que j’ai découvert The Offset Warehouse, une boutique de vente en ligne de tissus éthiques et durables fondée par Charlie Ross.

Cette semaine, on vous propose donc de gagner une copie du livre « Slave to Fashion » dédicacé par Safia et 30GBP (environs 35euros) de bon d’achat pour découvrir The Offset Warehouse que vous devriez adorer en tant que passionnées de tissus ❤ !! Pour jouer c’est tout simple, soit sur mon instagram (@uneanneedecouture), vous repostez la photo avec le hashtag #uacforafairfashion et @uneanneedecouture. Ou, si vous n’avez pas IG, laissez un petit commentaire en dessous 😛 Vous avez jusqu’à dimanche minuit pour jouer, et on annoncera le gagnant choisi au hasard lundi. Le concours est ouvert à tout le monde, dans le monde entier 🙂 ❤ ❤

Lire la suite

Publicités

La magie du crowdfounding :)

[Photo du carré Pas de Deux de Petitjean Paris, qui propose une ligne en soie hyper canonissime Made In France avec des détails sublimes.  Avec une première collection qui s’inspire en plus du Jura (je suis de Franche-Comté), impossible pour moi de ne pas les financer. Leur campagne sur Kickstarter a été un succès, et vous pouvez à présent retrouver leur collection sur leur site.]

La semaine de Fashion Revolution s’achève tout juste, et j’ai pu me rendre compte via le Makers x FashRev challenge qu’il y avait vraiment un engouement pour la consommation raisonnée, réfléchie et responsable. Que vous débordiez d’idées géniales pour faire durer vos vêtements préférés et tirer le maximum de vos coupons.

Bref, on est super nombreux sur cette blogosphère à vouloir consommer moins et mieux. Ce qui est merveilleux, c’est que de nos jours, on peut très facilement encourager les initiatives qui vont dans ce sens grâce au Crowdfounding (Financement participatif).

Je suis ferme partisane de la croissance verte. Je suis persuadée et convaincue que le développement économique peut se faire en harmonie avec la planète. Qu’il ne faut pas revenir en arrière, mais au contraire aller plus loin grâce à nos nouvelles connaissances. Que l’agriculture devienne plus propre tout en gardant des bons rendements grâce aux connaissances acquises sur la biodiversité et les écosystèmes (apparemment nos connaissances doubleraient tous les 5 ans!). Que les énergies renouvelables se développent et puissent un jour nous suffire. Que l’on invente des avions qui n’utilisent plus d’énergie fossile. La France, pays qui déborde de savoir-faire et d’excellentes écoles/universités devrait mettre le paquet là dessus. Je rêve d’un homme politique qui en fera son programme. Notre président avait mollement utilisé ces 2 mots magiques lors des vœux de la nouvelle année mais pour l’instant on n’a pas vu grand chose.

Lire la suite