Les Liebster Awards

Oulalalalala il est grand temps que je publie ce post moi, les nominations s’accumulent et si je ne publie pas très bientôt, vous allez avoir le droit à un roman en 3 tomes sur ma vie!

Quand la blogueuse Brody m’a envoyé un message pour me dire qu’elle m’avait nominée pour un « Liebster Awards », je me suis demandée ce que c’était que cette récompense sur les homards… Excusez-moi… jeu de mot moisi sur le « Lobster », homard en anglais  (j’avais commencé à écrire ce billet il y a quelques temps, et je me rends compte que Pa’Bricole a fait la même blague moisie, les grands esprits se rencontrent 😉 ), et puis je suis allée faire un tour sur son blog où elle nous explique comment ça marche. Les Liebster awards c’est un peu comme le baptême des nouvelles blogueuses de la blogosphère couture. Il va falloir que je révèle 11 faits sur moi, que je réponde aux 11 questions qu’elle nous a choisi et que je nomine d’autres blogueurs/ses par après!

Seulement voila, étant fort occupée ces derniers temps j’ai un peu trainé à publier ma réponse et pouf, Kiwiko, une autre blogueuse vient elle aussi de me nominer!Et le temps que je tape toutes les réponses à ses question, paf rebelote, Pa’Bricole m’a re-nominée! Bref me voilà avec 33 questions et 33 faits et je ne m’en sors pas. Du coup pour faire simple et vous éviter l’overdose, j’ai sélectionné quelques questions, certaines étaient très similaires, et je vous épargnerai les 33 faits 😉

Si tu étais un personnage, lequel serais-tu et pourquoi?

Hmmm…. allez…. Lady Mary Crawley de Downton Abbey rien que pour avoir ses sublimes toilettes! Si on parle de quelqu’un qui existe, j’ai beaucoup d’admiration pour Safia Minney (ndlr: pionnière de la mode éthique).

A quoi ressemble un jour normal dans ta vie réelle?

Vers 7h, notre puce en général nous réveille surexcitée en chantant et sautant dans son lit, donc pas besoin de réveil. J’émerge doucement, prépare un grand mug de thé vert, et me met à jour avec les emails de travail comme je travaille en ce moment avec la Nouvelle-Zélande qui est 4h en avance sur nous. Pour me mettre de bonne humeur après je fais un petit tour sur le blog pour voir les nouveaux commentaires que vous avez laissés et puis je passe un peu de temps avec ma fille et mon mari, avant qu’il ne parte au travail. Le reste de la journée varie, le travail passe en priorité mais j’essaie d’équilibrer entre travail, vie de maman et le blog, qui me passionne, mais qui nécessite aussi beaucoup de temps, entre les cousettes, l’écriture des articles, les rencontres et les photos (qu’on essaie de faire plutôt durant les week-ends). Et le soir, quand mon mari rentre, on essaie d’aller faire un plongeon en famille à la piscine de notre résidence, et plus généralement de passer un bon moment en famille.

Quelle est la plus grosse bêtise que tu aies jamais faites?

Je ne peux pas en parler, mes parents lisent ce blog 😉

Quelle est ta plus belle réalisation?

Hmmmm, c’est dur à dire. Mais récemment j’ai été assez fière de réussir à finir le bermuda Thread Theory de mon mari! Le jour où je réussirai à lui coudre un manteau, alors là ce sera jour de fête!

Plutôt organisée ou désorganisée dans tes projets? Un exemple peut-être?

Je suis obligée de m’organiser pour le blog, avec le travail et la vie de maman, pour que le flux soit régulier sans compromettre la qualité des articles. J’essaie de faire un petit calendrier des articles avec des dates butoirs, une habitude qui doit subsister de mon expérience en entreprise!

Qu’est-ce qui te motive à écrire des billets pour ton blog?

L’objectif pas du tout ambitieux que je me suis fixé de changer le monde 😉 Plus sérieusement, la défense des travailleurs textiles, la mode et l’environnement sont des sujets qui m’intéressent vraiment, et j’espère qu’on arrivera très bientôt à les faire cohabiter harmonieusement. Après quelques décennies catastrophiques, le changement est en route et vraiment palpable.

Quel est ton plus grand défi/problème quand il s’agit d’écrire un billet?

Comment commencer l’article! (en atteste le début de cet article…)

Quels sont tes créateurs de patron préférés?

Oulala, j’en découvre tous les jours depuis que j’ai commencé ce blog!! Il y a quelques temps je ne connaissais encore que McCall, Simplicity ou Burda! Les créatrices de patron indépendantes font un boulot extra, et j’aurais du mal à en choisir une, il y a des modèles que j’adore chez toutes, et j’ai une petite pile qui m’attend…

Comment et pourquoi as-tu choisi d’apprendre à coudre ? Quel fût ta première cousette et le résultat?

Alors là il faudrait demander à ma maman! Je me rappelle qu’elle nous faisait des petites robes quand on était petites et j’ai rapidement développé beaucoup d’intérêt pour sa machine à coudre. A l’adolescence, j’ai rendu pas mal de projets en tissu en art plastique et je copiais certains vêtements. Je me rappelle d’une chemise col Mao en tissu plutôt destiné au patchwork et d’une veste pour un enterrement bricolée en réutilisant le tissu du pantalon noir trop grand qu’une copine m’avait donné. C’était avant de connaitre le Burda, la grande révolution!

A quoi penses-tu quand tu couds? (ou tricotes)

Hmmmm, maintenant que tu me poses la question, à part penser à ce que je couds, je ne pense pas à grand chose, et c’est là où je suis tout à fait en accord avec ce que disait Pa’Bricole, on peut assimiler la couture à une sorte de méditation.

Quel est ton plus beau tissu en stock?

J’en ai tellement!! Avec le défi que je me suis lancé, je devrais pouvoir vous les montrer tous très bientôt 😉 Récemment j’ai vraiment craqué sur le Sen-Ritsu Indigo de Nani Iro, le problème c’est qu’il n’en restait que 50cm! Je les ai quand même pris, on verra maintenant ce que je réussirai à en faire!

SENRITSU NANI IRO

Quel est le modèle de ta machine à coudre?

Ici, une Janome 419S basique que j’ai achetée à Sham Shui Po. J’ai laissé en France ma Bernette, ma surjeteuse Bernina, et ma super Bernina vintage des années 50 que j’avais achetée sur le ebay néo-zélandais (Trademe) quand je vivais là-bas.

Dernière catastrophe couture?

Quand j’ai fini mon fil crème ce week-end, alors que je voulais vraiment finir ma nouvelle jupe…

Qu’est ce que la couture t’apporte ?

Encore une fois je vais rejoindre Pa’Bricole, la couture est un formidable moyen de combiner la créativité, les maths, l’ingénierie, la technique, le goût des belles choses, permet de s’affranchir de la fast-fashion et fournit une incroyable satisfaction quand on finit. C’est une passion vraiment complète. Il manque juste le côté exploit sportif 😉

Pour ce qui est des nominations, il semblerait que tous les nouveaux blogs que j’aime beaucoup (comme celui de Lulu et sa super robe New Jersey ou Button Me) aient déjà été nominés ou m’aient déjà nominés comme j’ai trainé à répondre!

Publicités

6 commentaires sur « Les Liebster Awards »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s