The true cost

Le génial documentaire que tout le monde devrait absolument voir. On a été captivés pendant 92 minutes. Évidemment en 92 minutes, impossible de traiter profondément tous les problèmes liés au mode de consommation actuel mais toutes les bonnes questions sont posées. Toutes les pistes de réflexion sont données au spectateur pour que son expérience shopping ne soit plus jamais la même.

Ce docu il a été fait par Andrew Morgan, et j’ai vraiment beaucoup aimé son style. Il ne bourre pas le crâne du spectateur comme un Michael Moore, du coup, son documentaire n’en est que plus efficace. Mais il aborde tous les problèmes liés à l’industrie du textile: la production du coton, du textile en général, les problèmes environnementaux et sanitaires qui en découlent, les conditions de travail des ouvriers du textile, la dangerosité de leur job, l’insalubrité des locaux, l’insuffisance de leurs salaires, la surconsommation, l’appauvrissement des occidentaux à qui on fait croire que consommer ça rend heureux, les montagnes de déchets textiles et plus globalement aussi les limites du système capitaliste actuel et la nécessité de complètement repenser le modèle économique pour le bien de tous, pour les humains, pour les générations futures et pour la planète. Je vous invite vraiment à jeter un coup d’œil au trailer:

Juste une mise en garde, certains passages du film sont très durs (images après l’effondrement du Rana Plaza, ou pendant les manifestations sanglantes au Cambodge), on a pas l’habitude de montrer ce genre d’image en France, et j’aurais aimé être informée avant.

Vous pouvez trouver plus d’info sur le film sur leur site internet: http://truecostmovie.com/ ainsi que le télécharger (en anglais). Si vous allez sur le site de People Tree, vous pourrez bénéficier d’une réduction de 50% (ce qui ramène à $4.99 / 4.50euros). People Tree c’est un peu l’Ekyog du Royaume-Uni (merci beaucoup à ma copine Mrs Monkey qui habite au Royaume-Uni de m’en avoir parlé!) et la PDGère que l’on voit beaucoup dans le docu a l’air d’être une femme engagée extra! Tout comme Christina Dean que l’on voit aussi dans le reportage (Redress) ainsi que Livia Firth (Eco Age) et Lucy Siegle à laquelle je me suis identifiée au début, quand elle parlait de toute sa garde-robe, et de rien qui finalement n’allait ensemble. Stella McCartney intervient aussi dans le film, et je pense qu’elle dit la chose qui m’a le plus marqué: l’industrie de la mode est au service du consommateur, et non pas l’inverse, sans les consommateurs, elle n’est rien. Il ne faut donc pas oublier que c’est donc par nous tous et par nos choix que le changement viendra…

Publicités

7 commentaires sur « The true cost »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s